La Sélection du Mois






Harvest Group : Nacimiento Road


[ Igloo Records IGL 307 ]



01. Nacimiento (3:58)
02. Big Sur (5:34)
03. My Old Country (5:45)
04. Morning Phase (4:15)
05. Long Journey (2:48)
06. A Soul (5:40)
07. Arizona Trip (4:41)
08. November Song (2:24)
09. Sunny Spell (6:23)
10. Desolate (4:28)
11. Outro (1:00)
Date de sortie : 31 mai 2019.

Guillaume Vierset (guitares); Mathieu Robert (saxophone soprano); Marine Horbaczewski (violoncelle); Yannick Peeters (contrebasse); Yves Peeters (batterie)

Toutes les compositions sont de Guillaume Vierset sauf Long Journey (Doc Watson) et Desolate (Yves Peeters). Enregistré au Jet Studio.

Artwork par Simon Defosse - Photos © Olivier Laval.



Chronique

Sorti en 2015, le premier album de Harvest Group était connecté à des chanteurs compositeurs de folk-rock comme Nick Drake, Bob Dylan ou Neil Young dont le célèbre album Harvest est d'ailleurs à l'origine du nom de ce quintet. Cette nouvelle production reste dans les mêmes eaux ou plutôt les mêmes sables puisqu'il puise son inspiration des grandes étendues désertiques américaines comme les déserts du Mojave ou du Sonora. La composition du groupe est restée la même avec l'indispensable Yves Peeters derrière les fûts et le contrebassiste Yannick Peeters. Mathieu Roberts au saxophone soprano apporte des couleurs plus jazzy à ces compositions mélodiques et éthérées tandis que les textures sont toujours habitées par le violoncelle de Marine Horbacewski.

Les titres des morceaux comme Big Sur, My Old Country, Long Journey (une reprise du chanteur et guitariste folk Doc Watson) ou Arizona Trip indiquent bien qu'on est ici en mode "road trip" avec, pour paraphraser le poète Alain Gerber, le bleu du ciel "plus bleu que le bleu du bleu" surplombant le ruban d'asphalte noir qui serpente entre les dunes jaunes. Musique des confins du Nouveau-Monde, le folk auquel le leader se réfère est mélodique et éthéré, un peu déboussolé comme le voyageur égaré dans la nuit qui tombe. Quelques accords acoustiques sur A Soul plantent un décor propice à l'errance que les solistes viendront remplir de sons nostalgiques. Parfois, comme sur Arizona Trip, quelqu'un appuie sur l'accélérateur et la guitare s'envole comme si elle voulait échapper à son destin ou fuir une ville fantôme. Desolate clôture l'album sur une pointe de tristesse tandis qu'un court Outro fait penser à un thème de Ry Cooder écrit pour un de ces westerns nostalgiques et colorés que le grand Walter Hill avait coutume de filmer.

Plus abouti que le premier disque et comportant des mélodies fortes qui accrochent l'oreille, Nacimiento Road est la bande son idéale d'un voyage qu'on a tous envie d'entreprendre un jour. Dans un halo de lumière tamisée, après un adieu mélancolique à ses proches, il suffira de fermer les yeux et de se laisser emporter par la musique pour que le mirage d'une route poussiéreuse se dessine dans la tête ... On s'y croirait !

[ Chronique par P. Dulieu ]


Harvest Group (© Olivier Laval)


Sur Internet


Harvest Group (© Olivier Laval)

Discographie du Harvest Group

  • 2015 - Songwriter (AZ productions). Guillaume Vierset (compositions & arrangements, guitares); Mathieu Robert (saxophone soprano); Marine Horbaczewski (violoncelle); Yannick Peeters (contrebasse); Yves Peeters (batterie) - CD
  • 2019 - Nacimiento Road (Igloo IGL 307). Guillaume Vierset (compositions & arrangements, guitares); Mathieu Robert (saxophone soprano); Marine Horbaczewski (violoncelle); Yannick Peeters (contrebasse); Yves Peeters (batterie) - CD

Guillaume Vierset (© Olivier Laval)


Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir sur mon livre d'or


Contact pour promotion et chronique : @dragonjazz.com

[ Index | CD base | Vision | Initiation | Europe | Belge | Blues | Sélection | Liens ]
[ Les faces du jazz : 1917 - 1950 ]

[ Jazz Belge : Nouveautés | Archives ]



[ Sélections : février 98 | avril 98 | juin 98 | sept. 98 | déc. 98 | avril 99 |
| juin 99 | oct. 99 | janvier 2000 | mars 2000 | mai 2000 | juillet 2000 | octobre 2000 |
| janvier 2001 | février 2001 | avril 2001 | juin 2001 | septembre 2001 | décembre 2001 |
| février 2002 | avril 2002 | mai 2002 | juin 2002 | août 2002 | novembre 2002 |
| février 2003 | avril 2003 | septembre 2003 | octobre 2003 | décembre 2003 |
| janvier 2004 | février 2004 | mars 2004 | avril 2004 | mai 2004 | juillet 2004 | novembre 2004 |
| janvier 2005 | février 2005 | avril 2005 | juin 2005 | août 2005 | novembre 2005 |
| janvier 2006 | mars 2006 | juin 2006 | août 2006 | octobre 2006 | décembre 2006 |
| janvier 2007 | mars 2007 | avril 2007 | juin 2007 | septembre 2007 | novembre 2007 |
| janvier 2008 | mars 2008 | mai 2008 | août 2008 | octobre 2008 | décembre 2008 |
| janvier 2009 | mars 2009 | avril 2009 | juin 2009 | août 2009 | novembre 2009 |
| janvier 2010 | mars 2010 | mai 2010 | août 2010 | septembre 2010 | novembre 2010 |
| janvier 2011 | mars 2011 | mai 2011 | juillet 2011 | septembre 2011 | décembre 2011 |
| janvier 2012 | mars 2012 | juin 2012 | août 2012 | septembre 2012 | décembre 2012 |
| janvier 2013 | mars 2013 | mai 2013 | août 2013 | octobre 2013 | décembre 2013 |
| janvier 2014 | février 2014 | mars 2014 | avril 2014 | juin 2014 | octobre 2014 |
| janvier 2015 | février 2015 | avril 2015 | mai 2015 | août 2015 | novembre 2015 |
| janvier 2016 | février 2016 | mars 2016 | avril 2016 | juin 2016 | septembre 2016 | octobre 2016 |
| janvier 2017 | février 2017 | avril 2017 | août 2017 | septembre 2017 | octobre 2017 | novembre 2017 | décembre 2017 |
| janvier 2018 | février 2018 | mars 2018 | août 2018 | septembre 2018 | novembre 2018 |
| janvier 2019 | février 2019 | avril 2019 ]





Ecouter les playlists de DragonJazz : Jazz Guitarists - ECM Northern Light - Cool Fusion
Jazz in Little Belgium Vol. 1 - Jazz in Little Belgium Vol. 2


Retour à la page d'index

© DragonJazz 2019 - cdjazz@dragonjazz.com