La sélection de Décembre 2008






Bart Defoort : Sharing Stories On Our Journey


[WERF 072]

Bart Defoort (saxophone ténor), Emanuele Cisi (saxophone ténor)
Ron van Rossum (piano), Nic Thys (contrebasse), Sebastiaan de Krom (batterie)

Enregistré les 1 et 2 avril 2008 au Studio Crescendo (Belgique)




  1. Indian Summer (V. Herbert / arr. E. Cisi) - 05:42
  2. Alma, La Diva (Bart Defoort) - 04:53
  3. Home (Bart Defoort) - 10:53
  4. Unknown Time And Place (Bart Defoort) - 05:27
  5. Keys To The Kingdom (Bart Defoort) - 04:46
  6. Thaïs (Bart Defoort) - 06:51
  7. Speak Low (Kurt Weill / arr. R van Rossum) - 07:11
  8. The Way You Look Tonight (Jerome Kern)- 09:04
  9. Easy Living (Ralph Rainger) - 07:47
Total time - 62:36



Depuis la sortie en 1997 de son premier album, Moving, le saxophoniste Bart Defoort est resté relativement discret, jouant surtout pour les autres et ne délivrant que deux autres enregistrements sous son propre nom : Streams avec le pianiste Diederik Wissels et l’excellent The Lizard Game qui présente un jazz moderne dominé par un ténor à la sonorité épaisse. Ce quatrième compact, qui ne déroge pas à son style formé à l’école du bop, lui permet d’explorer plus en profondeur les grands standards du jazz. Peu de reprises dans le sens littéral du terme mais plutôt des séquences harmoniques sur lesquelles sont développées de nouvelles mélodies servant elles mêmes de base à d’autres improvisations spontanées. On est ainsi confronté à des thèmes, parfois empruntés à des compositeurs célèbres, parfois écrits et arrangés par le leader ou par des membres de son quintet, qui rappellent confusément le jazz mainstream ou bop des années 50 et 60. Bart Defoort a ici élargi son quartet en s’associant avec un autre saxophoniste ténor : Emanuele Cisi, d’origine italienne, qu’on a pu entendre jadis aux côté de Paolo Fresu, d’Enrico Rava, d’Aldo Romano et de Nathalie Loriers. Dotés chacun d’une approche bien reconnaissable, les deux ténors s’en donnent à cœur joie, explosant dans des solos de haut vol ou interférant l’un avec l’autre en de subtils contrepoints. Le répertoire est un assortiment varié de friandises. D’un côté, il y a les escapades lyriques, en forme de ballades, sur lesquels les ténors se répandent avec chaleur, partageant leurs histoires et leurs visions du monde : le mémorable Indian Summer (un standard composé en 1919 par Victor Herbert et sublimé entre autres par Coleman Hawkins), les magnifiques Home et Speak Low (composé par Kurt Weill ) ou encore Easy Living, une autre reprise composée par Ralph Rainger pour un film des années 30 et autrefois popularisée par Billie Holiday et Ella Fitzgerald. De l’autre, ce sont des courses échevelées et pleines de swing où les ténors s’embrasent et trouvent leur écho dans une section rythmique au drive impressionnant : les indescriptibles Alma La Diva, Keys To The Kingdom et The Way You Look Tonight et, dans un style moins tendu et plus élastique, Unknown Time And Place et Thaïs. Composée de Ron van Rossum au piano, de Nic Thys à la contrebasse et de Sebastiaan de Krom à la batterie, le trio accompagnateur est de premier ordre et, de frénésie en poésie, contribue à relever l’expressivité du discours. En définitive, l’esprit est respecté mais pas forcément la lettre, ce qui fait de Sharing Stories un album à la fois classique et original, rempli à ras bord d’une joie de jouer qui se transmet instantanément à l’auditeur. Voici une musique de plaisir qu’il ne faut rater sous aucun prétexte. [PDL]


Au cours de ma propre évolution, J’ai été tardivement très attiré par les « standards », avec leurs formes spécifiques et leur luxuriance harmonieuse. C’est pourquoi, quand j’ai composé mes propres pièces pour ce CD, j’ai adopté une procédure bien connue du jazz : celle d’écrire de nouvelles mélodies sur des progressions d’accords familières. Elles offrent une route alternative, un nouveau tremplin vers l’improvisation. Pour être utilisées ou pas. La seule exception ici à cette règle est le morceau appelé « Thaïs » - Bart Defoort, juin 08


Discographie sélective de Bart Defoort

  • 1997 - Bart Defoort Quartet : Moving (WERF), Bart Defoort (ts), Erik Vermeulen (p), Nicolas Thys (b)et Gene Calderazzo (dr) - CD
  • 1998 - Ernst Vranckx : A Child's Blessing (WERF), Ernst Vranckx (p), Kenny Wheeler (tp), , Bart Defoort (ts), Stefan Lievestro (b) et Hans Van Oosterhout (dr) - CD
  • 2001 - Diederik Wissels / Bart Defoort : Streams (Igloo), Bart Defoort (ts), Diederik Wissels (p), Stefan Lievestro (bs) et Lieven Venken (dr) - CD
  • 2001 - Ernst Vranckx Quintet : Songs And Dances (Igloo), Ernst Vranckx (p), Bart Defoort (ts), Laurent Blondiau (tp), Stefan Lievestro (b) et Herman Pardon (dr) - CD
  • 2003 - Olivier Collette : De L'Aube Au Crépuscule (Mogno Music) - CD
  • 2003 - Bart Defoort Quartet : The Lizard Game (WERF), Bart Defoort (ts), Hans Van Oost (gt),Bart De Nolf (b), Jan De Haas (dr) - CD
  • 2005 - Philip Catherine / Bert Joris / Brussels Jazz Orchestra : Meeting colours (Dreyfus Jazz) - CD
  • 2006 - Bart Quartier Quintet : Thank You (WERF), Bart Quartier (vib), Nico Schepers (tp), Bart Defoort (ts), Jean-Louis Rassinfosse (b), Jan De Haas (dr) - CD
  • 2007 - Mimi Verderame : Bop Hard & Be (Jazz Addiction Production), Mimi Verderame (gt), Bart Defoort (ts), Xavier Tribolet (orgue), Adrien Verderame (dr), Jan De Haas (dr) - CD
  • 2008 - Bart Defoort Quintet : Sharing Stories On Our Journey (WERF), Bart Defoort (ts), Emanuele Cisi (ts), Ron van Rossum (p), Nic Thys (b), Sebastiaan de Krom (dr) - CD

Discographie sélective de Emanuele Cisi

  • 2000 - L'Ange Caché (Pygmalion Records), Avec Nathalie Loriers, Aldo Romano, Paolo Fresu et Remy Vignolo - CD
  • 2004 - How Deep Is The Ocean (Splasch Records ) - CD
  • 2005 - Urban Adventure (Elabeth ) - CD

Sur Internet




Signez mon livre d'or Ce disque vous a plu ? Vous avez aimé cette page ?
Faites le savoir sur mon livre d'or.

[ Index | CD base | Vision | Initiation | Europe | Belge | Blues | Sélection | Liens ]
[ Les faces du jazz : 1917 - 1950 ]

[ Jazz Belge : Nouveautés | Archives ]



[ Sélections : février 98 | avril 98 | juin 98 | sept. 98 | déc. 98 | avril 99 |
| juin 99 | oct. 99 | janvier 2000 | mars 2000 | mai 2000 | juillet 2000 | octobre 2000 |
| janvier 2001 | février 2001 | avril 2001 | juin 2001 | septembre 2001 | décembre 2001 |
| février 2002 | avril 2002 | mai 2002 | juin 2002 | août 2002 | novembre 2002 |
| février 2003 | avril 2003 | septembre 2003 | octobre 2003 | décembre 2003 |
| janvier 2004 | février 2004 | mars 2004 | avril 2004 | mai 2004 | juillet 2004 | novembre 2004 |
| janvier 2005 | février 2005 | avril 2005 | juin 2005 | août 2005 | novembre 2005 |
| janvier 2006 | mars 2006 | juin 2006 | août 2006 | octobre 2006 | décembre 2006 |
| janvier 2007 | mars 2007 | avril 2007 | juin 2007 | septembre 2007 | novembre 2007 |
| janvier 2008 | mars 2008 | mai 2008 | août 2008 | octobre 2008 |
| janvier 2009 ]


Retour à la page d'index

Retour vers page d'index

© DragonJazz 2008 - cdjazz@dragonjazz.com