La Sélection de Juin 2001




Erik Vermeulen Trio



Erik Vermeulen Trio : Songs Of Minutes


(WERF 023)

Erik Vermeulen (piano), Sal La Rocca (bass), Jan de Haas (drums)


01. Evidence (Thelonious Monk) - 02:59
02. Long Time (Erik Vermeulen) - 04:39
03. Monk's Dream (Thelonious Monk) - 04:39
04. Come Rain Or Come Shine (Harold Arlen) - 07:40
05. Three Minutes And A Half (Sal La Rocca) - 03:44
06. Before Silence (Erik Vermeulen) - 03:31
07. Silence (Charlie Haden) - 04:11
08. Misterioso (Thelonious Monk) - 05:22
09. The Star Crossed Lovers (Duke Ellington, Billy Strayhorn) - 03:13
10. Bemscha Swing (Thelonious Monk) - 05:25
Total time : 46:12

Enregistré au Studio Igloo à Bruxelles les 17, 18 et 19 avril 2000



Voici enfin le disque que l'on attendait d'un grand pianiste comme Erik Vermeulen. Sa première œuvre éditée sous son nom (Erik Vermeulen Icarus Consort : Into Pieces), sans manquer de panache, revendiquait davantage une sensibilité libertaire exprimée au travers d'une douzaine de pièces bâties essentiellement sur des improvisations parfois jouées rubato ou frôlant le jazz free. Après l'avoir apprécié tant de fois en concert ou en sideman aux côté de Bart Defoort - l'excellent compact Moving est encore dans toutes les mémoires - ou au sein du quartet de Ben Sluijs, on attendait bien plus d'un musicien surdoué dont la rigueur et la sève n'ont d'égale que la densité de son expression. Cette fois, c'est au sommet d'une forme éblouissante qu'il nous offre à entendre en trio dix thèmes dont quatre sont empruntés à Thelonious Monk, ce qui n'étonnera pas le moins du monde ceux qui se sont un jour attachés à son jeu imaginatif. Virtuose imprégné de la science du be-bop qu'il maîtrise à la perfection, Vermeulen se distingue encore sur ce nouvel opus par une limpidité des phrases improvisées, que le tempo soit celui d'une ballade (le très beau The Star Crossed Lovers du couple Ellington / Strayhorn) ou celui palpitant d'un Monk's Dream ou d'un incroyable Bemscha Swing éructés comme des braises ardentes à la face de l'auditeur. Au fil de ces superbes digressions, ce sont les ombres de Monk, de Bud Powell ou du grand Herbie Nichols qui reprennent vie. Pour ce disque passionnant qui rend justice à un artiste talentueux, je mets cinq étoiles et c'est amplement mérité.


Discographie sélective d'Erik Vermeulen :
  • 1997 - Erik Vermeulen Icarus Consort : Into Pieces (Igloo IGL 137) - CD
  • 1997 - Bart Defoort : Moving (WERF 009) - CD
  • 1997 - Ben Sluijs Quartet : Food For Free (Purpose Records 01) - CD
  • 2000 - Ben Sluijs Quartet : Candy Century (WERF 019) - CD
  • 2001 - Ben Sluijs Quartet : Seasounds (WERF 024) - CD
  • 2001 - Ben Sluijs / Erik Vermeulen : Stones (Jazz'Halo / Tonesetters TS010) - CD
  • 2002 - Ben Sluijs Quartet : Flying Circles (WERF 034) - CD
  • 2002 - Erik Vermeulen Trio : Inner City (WERF 036) - CD
  • 2008 - Ben Sluijs Quartet meets Erik Vermeulen : Harmonic Integration (WERF 071) - CD
  • 2009 - Erik Vermeulen Trio : Live Chroma (WERF 075) - CD
  • 2010 - Ben Sluijs & Erik Vermeulen : Parity (WERF 086) - CD
  • 2014 - Ben Sluijs & Erik Vermeulen : Decades (WERF 117) - CD
  • 2014 - Erik Vermeulen Trio : Asterisk (El Negocito Records eNR016) - CD

l'âme des poètes



Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir sur mon livre d'or


Contact pour promotion et chronique : @dragonjazz.com

[ Index | CD base | Vision | Initiation | Europe | Belge | Blues | Sélection | Liens ]
[ Les faces du jazz : 1917 - 1950 ]
[ Jazz Belge : Nouveautés ]
[ Sélections : février 98 | avril 98 | juin 98 | sept. 98 | déc. 98 | avril 99
| juin 99 | oct. 99 | janvier 2000 | mars 2000 | mai 2000 | juillet 2000 | octobre 2000
| janvier 2001 | février 2001 | avril 2001 | septembre 2001 | décembre 2001
| février 2002 | avril 2002 | mai 2002 | juin 2002 | août 2002 ]

Retour à la page d'index


Retour vers page d'index


DragonJazz - cdjazz@dragonjazz.com