10 Compacts de Jazz Européen


Retrouvez ces albums sur la boutique Jazz de DragonJazz - rubrique : Europe



Les jazzmen européens sont de plus en plus nombreux et ils témoignent de la bonne santé du jazz par chez nous. Les proposer dans une liste à part ne les isole aucunement du grand courant central de la musique improvisée auquel ils appartiennent avant tout. Mais on parle ici de jazz européen comme on parle de jazz latin, ou africain ou encore de world jazz. Parce que le jazz européen véhicule aussi une spécificité née de sa culture, de ses traditions, de sa sensibilité, qui vaut la peine d'être découverte.
________________________________

"La leçon que l'on retenait des maîtres était la suivante:
chacun se doit d'élaborer une musique qui lui soit propre,
tant pour ce qui est des compositions que pour ce qui
relève de l'improvisation - elles doivent manifester votre identité
et porter votre signature. C'est alors que je me suis réellement
lancé dans la composition, sans que mes
racines allemandes soient oubliées dans l'aventure."


Joachim Kühn in L'Opéra de Quat' Sous, janvier 1996



René Thomas : Guitar Groove (OJCCD), 1960.

Un disque gorgé de swing par un guitariste belge influencé par le be-bop et qui s'imposera à son tour comme exemple pour toute une génération de jeunes guitaristes. [ Disco ] [ Ecouter / Commander ]
Eddy Louiss : Eddy Louiss Trio (Dreyfus Jazz), 1968.

Un des grands moments du swing par un trio en parfaite harmonie. La guitare de René Thomas, la batterie de Kenny Clarke et Eddy Louiss qui fait danser son orgue sur un rythme qui n'appartient à personne d'autre. [ Ecouter / Commander ]
John Surman Quartet : Stranger Than Fiction (ECM), 1993.

Quel chemin parcouru par ce polyinstrumentiste anglais depuis la scène londonienne de la fin des années 60 jusqu'aux explorations intérieures jouées en solitaire! Méditation et maîtrise instrumentale sont les maîtres mots de cet album en quartet qu'on mettra en balance avec son dernier, "Proverbs and Songs", dans lequel ressurgit son passé de choriste dans les églises du Devon. [ Ecouter / Commander ]
Richard Galliano : Laurita (Dreyfus Jazz), 1994 -1995.

L'accordéon est plutôt rare dans le jazz. Alors, Galliano a ramassé toutes les racines de l'instrument (tango argentin, Nordeste brésilien, valse musette et même le zydeco) et en a extrait un disque personnel sur lequel il a invité ses amis musiciens : Toots Thielemans à l'harmonica, Didier Lockwood au violon et le grand Michel Portal à la clarinette basse. [ Ecouter / Commander ]
Jan Garbarek : Visible World (ECM), 1995.

Le disque le plus abouti d'un saxophoniste au phrasé mélodique et au son expressif, même si quelques lignes musicales avaient déjà été exploitées dans ses oeuvres précédentes toutes également recommandables. Mais Evening Land, avec la chanteuse Mari Boine et les percussions de Marilyn Mazur, a fait la différence. [ Ecouter / Commander ]
Joachim Kühn - Daniel Humair - JF. Jenny Clark : L'Opéra de Quat'Sous (Verve), 1995.

Les fameux thèmes de Kurt Weill recomposés et interprétés par un trio à l'esprit créatif qui réussit à préserver la beauté des mélodies tout en les adaptant au contexte de l'improvisation moderne. [ Ecouter / Commander ]
Paolo Fresu : Wanderlust (RCA), 1996.

Un monde coloré, lumineux à l'image de la Sardaigne, île natale de Paolo Fresu, trompettiste dont le jeu est un subtil mélange émotionnel rappelant à la fois Chet Baker et Miles Davis. A noter : une très belle composition de Erwin Vann, Children Of 10 000 Years. [ Ecouter / Commander ]
Stephane Grappelli et Michel Petrucciani : Flamingo (Dreyfus Jazz), 1996.

Après tant d'aventures, la fraîcheur de Grappelli est intacte et son inventivité est même aiguillonnée par un Petrucciani en grande forme. Cet album destiné à un large public est la preuve qu'avec du talent, on peut s'offrir à tous sans se vendre à personne. [ Ecouter / Commander ]
Terje Rypdal : Skywards (ECM), 1997.

Ce guitariste norvégien plie l'électronique à sa volonté et crée des ambiances lyriques qui évoquent merveilleusement les paysages glacés et désertiques illustrant les pochettes de la firme ECM. Cet album en forme de bilan est la signature d'une oeuvre abondante et originale. [ Ecouter / Commander ]
Enrico Pieranunzi : The Chant of Time (Alfa Jazz), 1997.

Poésie et nostalgie sont deux constantes du pianiste romain. Les ombres de Debussy et de Bill Evans planent sur ce disque qui fait aussi référence aux Beatles (The Fool On The Hill) et à Fats Waller (Jitterbug Waltz). Un' Alba Dipinta Sui Muri, l'Aube Peinte Sur Les Murs....Une leçon d'intelligence musicale. [ Ecouter / Commander ]




A lire :

  • Brierre, Jean-Dominique, Le Jazz Français de 1900 à Aujourd'hui, Hors Collection éditions, Paris, 171 pages, 2000.
  • Chilton, John, Who's Who of British Jazz, Cassell, Londres, 1997.
  • Coulangeon, Philippe, Les musiciens de jazz en France, L'Harmattan, Collection Logiques sociales, France, 2000.
  • Cugny, Laurent, Une Histoire du Jazz en France. Tome 1 : du Milieu du XIXe siècle à 1929, Outre Mesure / Jazz En France, 608 pages, 2004.
  • Legrand, Anne, Charles Delaunay et le jazz en France dans les années 30 et 40, Editions du Layeur, 239 pages, 2006.
  • de Gouyon Matignon, Louis, Jazz Manouche : la Discothèque Idéale, L'Harmattan, 142 pages, 2015.
  • Godbolt, Jim, History of jazz in Britain 1919 - 1950, Northway Publications 2nd edition, Londres, 299 pages, (1986), 2006.
  • Goffin, Robert, Histoire du Jazz, L. Parizeau et Cie, Montréal, 339 pages, 1945.
  • Heffley, Mike, Northern Sun, Southern Moon: Europe's reinvention of jazz, Yale University Press, USA, 400 pages, 1995.
  • Henceval, Emile, Dictionnaire du jazz à Bruxelles et en Wallonie, Ed. Mardaga, Sprimont, 327 pages, 1995.
  • Jackson, Jeffrey H., Making Jazz French: Music and Modern Life in Interwar Paris, Duke University Press Books, 280 pages, 1995.
  • Martin, Denis-Constant & Olivier Roueff, La France du jazz : musique, modernité et identité dans la première moitié du XXe siècle, Ed. Parenthèses, Collection Eupalinos, France, 2002.
  • Mazzoletti, Adriano, Il Jazz in Italia : dalle origini al dopoguerra, Laterza, Rome, 424 pages, 1983.
  • Miner, Luke, Paris Jazz: a guide from the jazz age to the present, Little Bookroom, 176 pages, 2005.
  • Nettelbeck, Colin, Bobby Jaspar. Itinéraires d'un jazzman européen 1926 - 1963, Melbourne University Publishing, 240 pages, 2005.
  • Roueff, Olivier, Jazz, les Echelles du Plaisir, Editions La Dispute, 364 pages, 2013.
  • Schroeder, Jean-Pol, Bobby Jaspar. Itinéraires d'un jazzman européen 1926 - 1963, Ed. Mardaga, Sprimont, 496 pages, 1997.
  • Shack, William A., Harlem in Montmartre: A Paris Jazz Story Between the Great Wars, University of California Press, 212 pages, 2001.
  • Stovall, Tyler, Paris Noir: African Americans in the City of Light, Houghton Mifflin, 412 pages, 1996.
  • Ténot, Franck, Boris Vian, le jazz et Saint-Germain, Du May, 94 pages, 1993.
  • Ténot, Franck, Celui qui aimait le jazz, Fondation Frank Ténot, 190 pages, 2009.
  • Tournès, Ludovic, New Orleans sur Seine. Histoire du jazz en France, Ed. Fayard, Paris, 501 pages, 1999.
  • Whitehead, Kevin, New Dutch Swing, Billboard Books, New York, 352 pages, 1998.
  • Williams, Patrick, Django, Éditions Parenthèses, France, 224 pages, 1998.
  • Zwerin, Mike, Swing under the Nazis: jazz as a metaphor for freedom, Cooper Square Publishers, New York, 224 pages, 2000.






Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir sur mon livre d'or.

[ Index | CD base | Vision | Initiation | Europe | Belge | Blues | Sélection | Liens ]
[ Les faces du jazz : 1917 - 1950 | Jazz Européen : Autres Suggestions ]

Retour à la page d'index


DragonJazz - cdjazz@dragonjazz.com