La Sélection de Mai 2002




Aka Moon : Guitars



Aka Moon : Guitars


(WERF 031)

Stéphane Galland (dr), Michel Hatzigeorgiou (el b), Fabrizzio Cassol (as)
Prasanna (gt), David Gilmore (gt), Pierre Van Dormael (gt)

Enregistré au studio Jet à Bruxelles les 18 et 19 août 2001.




  1. A La Luce Di Paco - Act 1 - 05:02
  2. A La Luce Di Paco - Act 2 - 07:03
  3. A La Luce Di Paco - Act 3 - 04:20
  4. Jimi's Three Words - 08:46
  5. The Last Call From Jaco - 05:47
  6. Scofield - 05:38
  7. From Influence To Innocence - 07:09
  8. Bill's Dreams - 12:06
  9. Yang-Yin-Yang - 4:15
  10. Three Oceans - 05:07
Compositions de Fabrizio Cassol
sauf A La Luce Di Paco - Act 1 de Prasanna.

Total time - 65:15



Aka Moon, rendu à sa formule triangulaire patinée par une décennie de complicité, surprend une fois de plus par un projet emballant. Car si le moteur est toujours celui qui nous a si souvent emporté dans des spirales passionnément créatrices, l’équipage comprend cette fois trois nouveaux acolytes qui ont consenti à se plier aux règles de base d’un voyage en terre pygmée. Trois musiciens, trois solistes, trois guitaristes avec des voix originales mises au service d’une idée, d’un rêve, d’une passion. L’Indien Prasanna, l’Américain David Gilmore et, bien sûr, le Belge Pierre Van Dormael s’insèrent aujourd'hui avec un égal bonheur dans les compositions de Fabrizio Cassol, abandonnant leurs guitares respectives à l’incroyable énergie de sa pensée musicale. Que les amateurs qui jetteront un regard sur les titres inscrits sur la pochette ne se fassent aucune illusion : ils font certes référence à des guitaristes modernes et célèbres, à des princes de l’instrument comme Paco de Lucia, John Scofield, Jaco Pastorius ou Jimi Hendrix mais il ne s'agit là que d'un hommage spirituel car la musique, elle, reste l’incarnation du seul et unique Aka Moon, avec ses rythmes complexes et tranchants, son dynamisme, ses ouvertures orientales, sa mise en place rigoureuse, son souffle et son urgence, sa densité de sens et d'identité, et enfin cette distance naïve par rapport à toutes les modes et tendances. C’est ainsi que l’on bâtit une œuvre qui subsiste dans la mémoire collective : en restituant une vision de plus en plus précise et en s’appropriant avec un profond respect et une ferveur innocente toute l’énergie et la substance créatrice de ceux qui vous approchent. Avec un piano, des guitares, un grand orchestre ou tous les peuples du monde en face de lui, Aka Moon ne cède rien sur son désir.


Titres à écouter en priorité :
  • Tous ! : Certains titres s’enchaînent physiquement et d’autres pas mais, dans leur diversité, ils ne sont que les nuances d’un chant unique et ce compact ne se découpe pas. De toutes façons, une fois l’audition commencée, qui pourrait bien avoir envie de s’arrêter.


Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir sur mon livre d'or.

[ Index | CD base | Vision | Initiation | Europe | Belge | Blues | Sélection | Liens ]
[ Les faces du jazz : 1917 - 1950 ]
[ Jazz Belge : Nouveautés ]
[ Sélections : février 98 | avril 98 | juin 98 | sept. 98 | déc. 98 | avril 99 |
| juin 99 | oct. 99 | janvier 2000 | mars 2000 | mai 2000 | juillet 2000 | octobre 2000 |
| janvier 2001 | février 2001 | avril 2001 | juin 2001 | septembre 2001 | décembre 2001 |
| février 2002 | avril 2002 | juin 2002 | août 2002 | novembre 2002 |
| février 2003 ]

Retour à la page d'index

Retour vers page d'index

DragonJazz - cdjazz@dragonjazz.com