La Sélection de Février 2003




Sal La Rocca : Latinea



Sal La Rocca : Latinea


(IGLOO IGL 168)

Sal La Rocca (b), Bruno Castellucci (dr), Kris Goessens (p)
Peter Hertmans (gt), Jacques Pirotton (gt)

Enregistré par Daniel Leon au Studio Igloo en novembre 2002




  1. Three Seconds & A Half And ... - 04:23
  2. Une Bonne Chose De Faite ! - 05:08
  3. Henriette 'B' - 05:36
  4. Latinea - 04:44
  5. Surimpression Sur ... - 05:37
  6. Broken Wave (Pour Pierrot) - 06:09
  7. Agathe Joue Ent'Deux Martiennes - 04:42
  8. Les Anneaux de 'S' - 05:01
  9. Two Legs, One Leg - 05:31
  10. Douc'Heures (Pour Ma Chérie) - 02:35
Toutes les compositions sont de Sal La Rocca

Total time - 49:50



Après une année 2002 particulièrement riche en matière de production discographique, pas grand chose à se mettre dans les oreilles en ce début 2003. Un peu comme si l'on prenait du recul par rapport aux efforts consentis l'année dernière. Heureusement, ce premier disque en leader du contrebassiste Salvatore La Rocca permettra facilement de patienter un peu. Bien Connu de la scène jazz en Belgique pour avoir participé à divers projets en compagnie de Nathalie Loriers, Bruno Castellucci, Frank Vaganée, Diederick Wissels, Peter Hertmans ou Jeroen Van Herzeele, La Rocca s'est enfin décidé à réunir quelques potes pour interpréter une dizaine de ses compositions. Pas de vaine démonstration de virtuosité, encore moins d'aventure et de démesure mais un répertoire coloré et contrasté mené tout du long par la sonorité ronde du bassiste et un Castellucci impérial. Avec deux guitaristes talentueux comme Jacques Pirotton et Perter Hertmans, Latinea est aussi un disque de "guitares" rempli de belles improvisations : Hertmans a toujours ce son électroniquement trafiqué inspiré par celui d'un John Abercrombie première période (Surimpression Sur …) tandis que Pirotton joue dans un style plus classique qui se combine bien avec celui de son partenaire. On appréciera aussi le jeu de Kris Goessens qui prend quelques belles parties de piano notamment sur Broken Wave. On sent que les hommes se connaissent sur le bout des doigts et la musique respire bien, séduisant par une sérénité certaine d'autant plus que l'on ne se prend pas trop au sérieux comme en témoignent les titres des plages, incomplets, amusants et parfois franchement loufoques. Ce cédé assez court (50 minutes) mais bien équilibré n'en offre pas moins un jazz solide plein de verve, de finesse et aussi de tendresse (Douc'Heures).


A écouter en priorité :
  • Latinea : pour son thème accrocheur et sa belle combinaison de guitares, une acoustique et l'autre électrique.
  • Broken Wave : pour l'heureux mariage des sonorités et la très belle partie de piano de Kris Goessens.


[ Index | CD base | Vision | Initiation | Europe | Belge | Blues | Sélection | Liens ]
[ Les faces du jazz : 1917 - 1950 ]
[ Jazz Belge : Nouveautés ]
[ Sélections : février 98 | avril 98 | juin 98 | sept. 98 | déc. 98 | avril 99
| juin 99 | oct. 99 | janvier 2000 | mars 2000 | mai 2000 | juillet 2000 | octobre 2000
| janvier 2001 | février 2001 | avril 2001 | juin 2001 | septembre 2001 | décembre 2001
| février 2002 | avril 2002 | mai 2002 | juin 2002 | août 2002 | novembre 2002
| avril 2003 | septembre 2003 | octobre 2003 | décembre 2003 ]

Retour à la page d'index

Retour vers page d'index

DragonJazz - cdjazz@dragonjazz.com