La Sélection du Mois de Septembre 2003




Quatre



Quatre


(mogno j010)

Nicolas Kummert (ts, ss), Marco Locurcio (gt)
Jacques Pili (b), Lieven Venken (dr & perc)
Special guest : Bert Joris (tp & bugle)

Enregistré en décembre 2002




  1. Radio z (Marco Locurcio) - 05:03
  2. Simplement (Jacques Pili) - 06:02
  3. Bubbles (Lieven Venken) - 06:13
  4. 5th elephant part 1 (Nicolas Kummert) - 02:29
  5. 5th elephant part 1 (Nicolas Kummert) - 04:59
  6. Pulcino (Marco Locurcio) - 04:45
  7. Matongé (Nicolas Kummert) - 03:55
  8. L'éléphant bleu (Marco Locurcio) - 06:28
  9. Song for Raf, Jules and Yasser (Jacques Pili) - 06:54
  10. M4 (Marco Locurcio) - 05:06
  11. Familles (Nicolas Kummert) - 05:33
  12. Il nonno (Jacques Pili) - 05:06


Nicolas Kummert, saxophoniste remarqué au sein du groupe Alchimie, s’associe pour ce nouveau projet intitulé tout simplement « quatre » à Marco Locurcio, jeune guitariste prodige qui fut l’élève de Peter Hertmans avec qui il enregistra jadis un cédé passionnant et malheureusement peu connu : Buddies (1997). Locurcio, qui ne dédaigne pas à d’autres occasions faire appel à l’énergie du rock, se montre ici très réservé et s’exprime dans un style fluide, plein de retenue et tout en nuances qui peut parfois évoquer Philip Catherine et parfois Pat Metheny. Son phrasé est clair, limpide et, à l’instar d’un impressionniste, il injecte de subtiles petites touches de couleur à ses propres compositions ou à celles des autres membres du groupe. Son accompagnement à la guitare acoustique sur Matongé est aussi plein de finesse dans sa manière d’enrober la mélodie et de jouer avec. Kummert confirme tout le bien qu’on pense de lui avec un son au ténor impressionnant et une inspiration au soprano qui doit forcément quelque chose à Coltrane. Il arrive à investir l’espace avec une grande sensibilité aussi bien dans l’exposé des thèmes que dans les parties improvisées. Quant à la rythmique, composée de Jaques Pili à la basse et de Lieven Venken à la batterie, elle offre un soutien sans faille aux solistes et lie la sauce avec une présence remarquable. Mais la cerise sur le gâteau, c’est le cinquième homme invité par le quartette : Bert Joris transcende littéralement la musique du groupe et sa trompette en contrepoint du saxophone fait des merveilles, rappelant immanquablement par sa douceur, son lyrisme et sa manière de se poser sur le temps, soit Chet Baker soit Miles Davis. L’ambiance du disque est plutôt cool, pensive, parfois planante, avec de superbes mélodies qui incitent à la rêverie ou à la promenade. Publié sur le label Mogno de Henri Greindl sous la forme d’un digipack au concept simple mais réussi, Quatre est un disque emballant qui ravira tous les amateurs d’un jazz de chambre moderne, sensible et caressant. Un projet réussi et une formation à voir en concert et qu’on ne manquera pas de suivre dans sa trajectoire discographique que l’on espère longue et fructueuse.


A écouter en priorité :
  • Matongé : pour la ritournelle simple et ensoleillée de Kummert enrobée avec beaucoup de grâce par la guitare acoustique de Marco Locurcio.
  • Simplement : pour la complémentarité entre Nicolas Kummert et Bert Joris et l'impro de ce dernier, pleine de nostalgie, qui fait renaître la magie et le souvenir d'autres trompettistes célèbres.


Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir sur mon livre d'or.

[ Index | CD base | Vision | Initiation | Europe | Belge | Blues | Sélection | Liens ]
[ Les faces du jazz : 1917 - 1950 ]
[ Jazz Belge : Nouveautés ]
[ Sélections : février 98 | avril 98 | juin 98 | sept. 98 | déc. 98 | avril 99 |
| juin 99 | oct. 99 | janvier 2000 | mars 2000 | mai 2000 | juillet 2000 | octobre 2000 |
| janvier 2001 | février 2001 | avril 2001 | juin 2001 | septembre 2001 | décembre 2001 |
| février 2002 | avril 2002 | mai 2002 | juin 2002 | août 2002 | novembre 2002 |
| février 2003 | avril 2003 | octobre 2003 | décembre 2003 ]

Retour à la page d'index

Retour vers page d'index

DragonJazz - cdjazz@dragonjazz.com