La Sélection du Mois d'Octobre 2003




Bart Defoort Quartet : The Lizard Game



Bart Defoort Quartet : The Lizard Game


(WERF 039)

Bart Defoort (ts), Hans Van Oost (gt)
Bart De Nolf (b), Jan de Haas (dr)

Enregistré au Studio Jet à Bruxelles (Belgique) en avril 2003




  1. The Lizard Game (Bart Defoort) - 06:50
  2. Busy Inside (Bart Defoort) - 04:08
  3. Playground (Bart Defoort) - 06:40
  4. The Law Within And The Stars Above (Hans Van Oost) - 06:32
  5. Mr. Dot (Hans Van Oost) - 05:50
  6. Laughing Soul (Bart Defoort) - 07:37
  7. Soul Eyes (Mal Waldron) - 07:36
  8. Sloam (Bart Defoort) - 06:55
  9. Strange Things Happen (Bart Defoort) - 04:31
  10. Elvira (Hans Van Oost) - 05:03
Total time 61:44



Il y a sept années déjà, Bart Defoort sortait un premier disque en leader intitulé Moving (Werf 009) dans lequel il s’imposait comme un héritier doué des grands ténors du bop des années 50 et 60. Après avoir prêté son talent à deux grands orchestres parmi les plus modernes et les plus originaux de ces dernières années (le Brussels Jazz Orchestra et Octurn) et enregistré avec des combos comme Streams et le Quartet d’Ernst Vranckx, Defoort se décide enfin à sortir un deuxième opus sous son nom propre. Rien n’a fondamentalement changé sinon qu’au sein du quartet, le pianiste virtuose Erik Vermeulen a été remplacé par Hans Van Oost à la guitare. Pour le reste, l’ombre de Coltrane (période Blue Note) et celle d’Eddie Henderson planent toujours sur ce bouquet de notes qui fusent dans toutes les directions. Sur des titres aux rythmes bondissants comme The Lizard Game, Playground, Strange Things Happen ou Mr. Dot, Defoort poursuit l’œuvre créatrice de ses aînés sous une forme sublimée, libre et consciente de l’incroyable énergie que cette musique véhicule. Van Oost joue les thèmes à l’unisson avec le ténor et se prend quelques beaux solos inspirés évoquant à l’occasion le soul décontracté d’un Wes Montgomery ou le groove bluesy d’un Grant Green. Alternant avec des titres jubilatoires qui font monter l’adrénaline, le saxophoniste, pour détendre l’atmosphère, a placé quelques ballades à des endroits stratégiques. Ainsi Soul Eyes, emprunté à Mal Waldron, avec son introduction au ténor jouée en solo, est un grand moment de lyrisme tandis que The Law Within And The Stars Above, composé par le guitariste, interpelle par sa mélodie aérienne et un son ample qui propulse l’auditeur dans un univers sonore vibrant de mille et une émotions. Au total, The Lizard Game offre près de 62 minutes de musique énergique et passionnante qu’on recommande à tous ceux qui aiment le jazz un tantinet explosif interprété avec beaucoup d’âme dans une formule bop certes classique mais qui fonctionne toujours.


A écouter en priorité :
  • Mr. Dot : à écouter comme une leçon magistrale sur l'art et la manière d'interpréter un thème de hard bop tout simple avec un maximum de groove.
  • The Law Within And The Stars Above : pour cette atmosphère sereine comme une aube blafarde au-dessus d'un port endormi qui rappelle certaines ballades coltraniennes dans lequelles McCoy Tyner aurait été remplacé par un guitariste.


Discographie sélective :

Bart Defoort : MovingOcturn : Ocean



Sur Internet : le label DE WERF




[ Index | CD base | Vision | Initiation | Europe | Belge | Blues | Sélection | Liens ]
[ Les faces du jazz : 1917 - 1950 ]
[ Jazz Belge : Nouveautés ]
[ Sélections : février 98 | avril 98 | juin 98 | sept. 98 | déc. 98 | avril 99 |
| juin 99 | oct. 99 | janvier 2000 | mars 2000 | mai 2000 | juillet 2000 | octobre 2000 |
| janvier 2001 | février 2001 | avril 2001 | juin 2001 | septembre 2001 | décembre 2001 |
| février 2002 | avril 2002 | mai 2002 | juin 2002 | août 2002 | novembre 2002 |
| février 2003 | avril 2003 | septembre 2003 | décembre 2003 ]

Retour à la page d'index

Retour vers page d'index

DragonJazz - cdjazz@dragonjazz.com