La Sélection d'Avril 2004




Nicolas Thys Trio : In My TreeNicolas Thys Trio : In My Tree (intérieur CD)


Nicolas Thys Trio : In My Tree


(IGLOO IGL 169)

Nicolas Thys (bass, guitar on 5 & 8), Jeroen Van Herzeele (sax)
Steve Altenberg (drums), Ghalia Ben Ali (vocals)

Enregistré en février 2003 par Daniel Léon au Studio Igloo, Bruxelles (Belgique)
excepté Acceptance enregistré live au Théâtre Marni




  1. Borhan (N.Thys - G. Ben Ali) - 03:35
  2. Acceptance (N.Thys - G. Ben Ali) - 09:33
  3. I'm Calling You (Bob Telson) - 06:32
  4. Borderline (Reggie Lucas) - 07:39
  5. Lawn (N.Thys - G. Ben Ali) - 06:36
  6. Alice et Mamy (N.Thys) - 04:06
  7. Blessed And Sinful (N.Thys) - 07:00
  8. Easy (N.Thys) - 06:30
  9. Old Man (Neil Young) - 06:44
Total Time 65:02




Nicolas Thys est un bassiste éclectique dont le nom apparaît sur de nombreux disques de genre très différent, du jazz académique de Felix Simtaine (Intensive Act , 1996) au bop coltranien du Bart Defoort Quartet (Moving , 1997) en passant par la musique lyrique d'Ivan Paduart (Clair Obscur, 1997) ou les expériences contemporaines du collectif Octurn (Ocean, 1997 ; Round, 2000). On pouvait donc espérer de l'inattendu avec ce nouveau disque en trio, le deuxième sorti sous son nom propre. Entièrement acoustique, In My Tree se révèle globalement dépouillé comme une épure. La musique est simple, profonde, lancinante parfois, captivante toujours. Ce qui surprend d'emblée est cette contrebasse dont le son sec, précis, plus aigu que grave, s'impose comme celui d'un soliste soucieux de faire entendre son contre-chant, s'accaparant quand il peut de la mélodie pour l'emporter ailleurs. Il faut dire qu'il est magnifiquement épaulé par le batteur d'origine américaine Steve Altenberg qui épouse littéralement les contours des notes tout en jouant avec les silences. Sa pulsation légère et toute en nuances n'a rien de métronomique et dynamise continuellement la musique. A cette paire en apesanteur vient s'ajouter le troisième homme, Jeroen Van Herzeele, saxophoniste tour à tour léger ou dense, souple ou tendu, avec un son de ténor plein à craquer qui force l'attention. Le répertoire choisi est varié avec des compositions de Nicolas Thys et quelques reprises inattendues et très réussies. I'm Calling You en particulier, superbe chanson interprétée par Jevetta Steele dans le film Bagdad Cafe, est ici traitée avec grâce et tout le lyrisme qu'on pouvait espérer de la reprise d'un thème pareil. Borderline, extrait du tout premier disque de Madonna, est revisité avec quiétude sur un tempo nonchalant. Mais il y a aussi Old Man, une vieille rengaine de Neil Young, revitalisée par un saxophone qui, en traquant l'ombre de la mélodie mélancolique, finit par accoster en terre étrangère sans que, malheureusement, l'exploration ne soit poussée très loin. Face à ces thèmes archi-connus, Blessed And Sinfull, composé par le leader, est aussi une belle réussite : l'écriture y est ouverte, libre, propice aux détours et aux surprises. Et puis, il ne faut surtout pas oublier les trois chansons interprétées avec beaucoup de retenue par la chanteuse tunisienne Ghalia Ben Ali. C'est un plaisir d'entendre sa voix profonde et envoûtante sculpter d'infinies arabesques sur l'écrin en bois précieux que lui offre le trio. Décidément, In My Tree est un disque sans oeillère qui privilégie les échanges humains et culturels et dont l'élégance ne séduira pas que les amateurs de jazz.


A écouter en priorité :
  • Borhan : quelques notes de basse introduisent cette chanson probablement tirée d'une vielle comptine tunisienne que l'on susurrait jadis aux enfants pour les endormir. La rythmique s'emballe. Ghalia Ben Ali chante "Borhan mon fils, quand je pars, tu es avec moi...". Van Herzeele prend son envol.... Et on regrette que ce soit déjà fini.

  • I'm Calling You : une relecture de la fameuse chanson de Bagdad Cafe. La mélodie intacte est toujours porteuse d'images tandis que la rythmique lui insuffle une nouvelle fraîcheur. Ce titre, qui compte parmi les meilleurs moments du disque, est un bel exemple de la séduction que ce trio au casting parfait peut dégager.


Discographie sélective de Nicolas Thys (en sideman et en leader)
  • 1994 - Kris Defoort : K.D.'s Decade (WERF), Kris Defoort (piano), Nicolas Thys (bass), Dré Pallemaerts (drums)
  • 1996 - Felix Simtaine : Intensive Act (IGLOO) avec e.a. Nicolas Thys, Bo Van Der Werf (bs), Ron Van Rossum (piano)
  • 1996 - Kurt Van Herck Quartet : Another Day, Another Dollar (IGLOO), Kurt Van Herck (ts), Kris Goessens (piano), Nicolas Thys (bass), Dré Pallemaerts (drums)
  • 1997 - Bart Defoort Quartet : Moving (WERF), Bart Defoort (ts), Erik Vermeulen (piano), Nicolas Thys (bass), Gene Calderazzo (drums)
  • 1997 - Eric Vermeulen : Into Pieces (IGLOO), Erik Vermeulen (piano), Erwin Vann (ts), Nicolas Thys (bass), Stéphane Galland (dr), Pierre Bernard (flute) Nicolas Thys : Alice's 5 Moons
  • 1997 - Nicolas Thys : Alice's 5 Moons (Crossover), Nicolas Thys (bass), Jan Kuijken (cello), Falk Willis (drums / percussion), John Schröder (guitar), Jeroen Van Herzeele (sax), Anne (vocals)
  • 1997 - Ivan Paduart : Clair Obscur (A Records), Ivan Paduart (piano), Nicolas Thys (bass), Hans Van Oosterhout (drums)
  • 1997 - Octurn : Ocean (WERF)
  • 1997 - Peter Hertmans : Buddies (VKH), Peter Hertmans (gt), Marco Locurcio (gt), Nicolas Thys (bass), Hans Van Oosterhout (drums)
  • 1997 - David Linx : Standards (BMR / Travers), D.L. (voc), Nathalie Loriers (p), Nicolas Thys (b), Hans Van Oosterhout (dr), Diederick Wissels (p)
  • 1999 - Kris Defoort : Passages (WERF) avec e.a. Kris Defoort (piano), Mark Turner (sax), Nicolas Thys (bass), Dré Pallemaerts (drums)
  • 2000 - Octurn : Round (WERF)
  • 2001 - Bill Carrothers : Swing Sing Songs (Birdology / Warner Jazz), Bill Carrothers (piano), Nicolas Thys (bass), Dre Pallemaerts (drums)
  • 2002 - Kris Defoort : Sound Plaza (WERF), Kris Defoort (piano), Mark Turner (ts), Nicolas Thys (bass), Jim Black (drums)
  • 2003 - Nicolas Thys : In My Tree (IGLOO)
Sur Internet :



Signez mon livre d'or Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir sur mon livre d'or.


[ Voir toutes les pochettes des sélections en thumbnails ]

[ Index | CD base | Vision | Initiation | Europe | Belge | Blues | Sélection | Liens ]
[ Les faces du jazz : 1917 - 1950 ]
[ Jazz Belge : Nouveautés ]

[ Sélections : février 98 | avril 98 | juin 98 | sept. 98 | déc. 98 | avril 99 |
| juin 99 | oct. 99 | janvier 2000 | mars 2000 | mai 2000 | juillet 2000 | octobre 2000 |
| janvier 2001 | février 2001 | avril 2001 | juin 2001 | septembre 2001 | décembre 2001 |
| février 2002 | avril 2002 | mai 2002 | juin 2002 | août 2002 | novembre 2002 |
| février 2003 | avril 2003 | septembre 2003 | octobre 2003 | décembre 2003 |
| janvier 2004 | février 2004 | mars 2004 | mai 2004 | juillet 2004 | novembre 2004 ]

Retour à la page d'index

Retour vers page d'index

DragonJazz - cdjazz@dragonjazz.com