La Sélection du Mois






Sal La Rocca : Shifted


[ Igloo Records / El Negocito Records ]



01. Shifted (4:18)
02. Waiting (Lieven Venken) (4:39)
03. Psalm (Jeroen Van Herzeele) (9:44)
04. Wise One (7:02)
05. Bicycle (Pascal Mohy) (6:18)
06. Cache-Cash (5:11)
07. Ragga (6:10)
08. Syndrome (Carla Bley) (6:18)
09. Last Kiss (3:43)
Date de sortie : 09 Novembre 2018.

Sal La Rocca (contrebasse); Pascal Mohy (piano, Wurlitzer); Jeroen Van Herzeele (saxophone); Lieven Venken (drums) + Phil Abraham trombone (sur 6 & 7 )

Enregistré en décembre 2017 au Studio Igloo, Bruxelles.



Chronique

Shifted est le quatrième disque de Sal La Rocca en leader ou coleader mais sa carrière de contrebassiste, actif depuis les années 80, l'a conduit à enregistrer d'innombrables albums depuis le lointain "Quartets" de Robert Jeanne sorti en 1992 sur le label B-Sharp aujourd'hui disparu jusqu'au quartet d'Anne Wolf capté live à la Jazz Station en 2015. Entretemps, le vétéran a joué avec le gratin de la scène jazz belge dans à peu près tous les styles de jazz moderne possibles. Ce nouveau disque a été réalisé en quartet avec quelques amis que Sal connaît bien : le saxophoniste Jeroen Van Herzeele qu'il a côtoyé dans le groupe Ode For Joe, le pianiste Pascal Mohy qui fut également son complice sur plusieurs projets dont sa précédente production (It Could Be The End en 2012) et le batteur Lieven Venken.

Le morceau éponyme en ouverture laisse entendre un combo énergique volontiers ouvert à un jazz libre. Jeroen Van Herzeele que l'on sait particulièrement à l'aise dans ce contexte avant-gardiste délivre ces envolées de ténor frénétiques dont il a le secret. Son jeu puissant et impétueux est admirablement soutenu par une rythmique en verve où brille un batteur dont le jeu est d'une grande intensité. Et les connaisseurs apprécieront tout autant son dialogue roboratif avec le tromboniste Phil Abraham sur Ragga.

Mais le quartet est une créature hybride qui peut aussi replonger dans la tradition et afficher un versant lyrique inattendu où s'illustre davantage Pascal Mohy. C'est le cas sur Bicycle, sublimé par une splendide improvisation mélancolique du pianiste. Fort de sa longue histoire faite d'expériences multiples, le contrebassiste fait le lien entre les deux mondes, cimentant les deux styles en une musique qui n'a rien d'hétérogène et certains morceaux comme Wise One offrent d'ailleurs les deux approches musicales entrelacées qui couvrent ainsi un large spectre d'émotions diverses. On y ajoutera encore le groove qui émerge à l'occasion comme sur Cache-Cash ou Ragga sur lequel Mohy substitue avec brio son piano électrique contre un Wurlitzer électrique.

Cette musique a une classe énorme qui n'est pas tombée du ciel : sa fluidité comme sa sophistication résultent non seulement des qualités individuelles des musiciens mais aussi de leur entente et de leurs échanges sublimés par une longue pratique commune. Vous voulez savoir comment le jazz se présente aujourd'hui ? Allez voir sur YouTube la splendide vidéo réalisée par Maël G. Lagadec pour le titre éponyme : l'image comme le son, en parfaite adéquation, séduisent et ont un impact considérable.


Shifted


Sur Internet


LatineaIt Could Be The EndAutomne 08 (Dani Klein & Sal La Rocca)Automne 08 (Pascal Mohy Trio)


Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir sur mon livre d'or


Contact pour promotion et chronique : @dragonjazz.com

[ Index | CD base | Vision | Initiation | Europe | Belge | Blues | Sélection | Liens ]
[ Les faces du jazz : 1917 - 1950 ]

[ Jazz Belge : Nouveautés | Archives ]



[ Sélections : février 98 | avril 98 | juin 98 | sept. 98 | déc. 98 | avril 99 |
| juin 99 | oct. 99 | janvier 2000 | mars 2000 | mai 2000 | juillet 2000 | octobre 2000 |
| janvier 2001 | février 2001 | avril 2001 | juin 2001 | septembre 2001 | décembre 2001 |
| février 2002 | avril 2002 | mai 2002 | juin 2002 | août 2002 | novembre 2002 |
| février 2003 | avril 2003 | septembre 2003 | octobre 2003 | décembre 2003 |
| janvier 2004 | février 2004 | mars 2004 | avril 2004 | mai 2004 | juillet 2004 | novembre 2004 |
| janvier 2005 | février 2005 | avril 2005 | juin 2005 | août 2005 | novembre 2005 |
| janvier 2006 | mars 2006 | juin 2006 | août 2006 | octobre 2006 | décembre 2006 |
| janvier 2007 | mars 2007 | avril 2007 | juin 2007 | septembre 2007 | novembre 2007 |
| janvier 2008 | mars 2008 | mai 2008 | août 2008 | octobre 2008 | décembre 2008 |
| janvier 2009 | mars 2009 | avril 2009 | juin 2009 | août 2009 | novembre 2009 |
| janvier 2010 | mars 2010 | mai 2010 | août 2010 | septembre 2010 | novembre 2010 |
| janvier 2011 | mars 2011 | mai 2011 | juillet 2011 | septembre 2011 | décembre 2011 |
| janvier 2012 | mars 2012 | juin 2012 | août 2012 | septembre 2012 | décembre 2012 |
| janvier 2013 | mars 2013 | mai 2013 | août 2013 | octobre 2013 | décembre 2013 |
| janvier 2014 | février 2014 | mars 2014 | avril 2014 | juin 2014 | octobre 2014 |
| janvier 2015 | février 2015 | avril 2015 | mai 2015 | août 2015 | novembre 2015 |
| janvier 2016 | février 2016 | mars 2016 | avril 2016 | juin 2016 | septembre 2016 | octobre 2016 |
| janvier 2017 | février 2017 | avril 2017 | août 2017 | septembre 2017 | octobre 2017 | novembre 2017 | décembre 2017 |
| janvier 2018 | | février 2018 | mars 2018 | mai 2018 | août 2018 | septembre 2018 |
| janvier 2019 ]





Ecouter les playlists de DragonJazz : Jazz Guitarists - ECM Northern Light - Cool Fusion
Jazz in Little Belgium Vol. 1 - Jazz in Little Belgium Vol. 2


Retour à la page d'index

© DragonJazz 2018 - cdjazz@dragonjazz.com