La sélection de Février 2016






David Linx / Brussels Jazz Orchestra : Brel


[ Jazz Village / Harmonia Mundi ]



01. Quand on n' a que l'amour (8:04) / Lode Mertens (arrangement), Brel
02. La chanson des vieux amants (5:45) / P. Drevet (arr.), Brel, G. Jouannest
03. Vesoul - Amsterdam, (7:37) / Dieter Limbourg (arr.), Brel
04. Ces gens-là (6:53) / Gyuri Spies (arrangement), Brel
05. Mathilde (6:67) / Pierre Drevet (arr.), Brel, Gérard Jouannest
06. Ne me quitte pas (4:26) / Nathalie Loriers (arrangement), Brel
07. Le plat pays (8:06) / Dieter Limbourg (arrangement), Brel
08. Bruxelles (8:55) / Frank Vaganée (arr.), Brel, G. Jouannest
09. Isabelle (5:02) / Gyuri Spies (arr.), Brel, François Rauber
10. La valse à mille temps (5:16) / Lode Mertens (arr.), Brel
Enregistré du 24 au 26 Juin 2015 au Bijloke Studio, Gent - Sortie : Janvier 2016

David Linx (chant); Frank Vaganée (saxophone alto, saxophone soprano, flûte, directeur artistique); Dieter Limbourg, Kurt Van Herck (saxophone alto, saxophone soprano, clarinette, flûte); Bart Defoort (saxophone ténor, saxophone soprano, clarinette); Bo Van Der Werf (saxophone baryton, clarinette basse); Serge Plume, Nico Schepers, Pierre Drevet, Jeroen Van Malderen (trompette, bugle); Marc Godefroid, Lode Mertens, Ben Fleerakkers (trombone); Laurent Hendrick (trombone basse); Nathalie Loriers (piano); Jos Machtel (contrebasse); Toni Vitacolonna (batterie)



Chronique

L'initiative est venue de Frank Vaganée, le directeur de cette formidable machine à swing qu'est le Brussels Jazz Orchestra: proposer à David Linx une collaboration en vue de rendre un hommage à Jacques Brel. Une idée à priori évidente (pour des Belges) et qui parle tout de suite à l'imaginaire mais qui en fin de compte n'est pas si simple à concrétiser. Car les pièges à éviter sont nombreux: comment s'approprier des chansons, interprétées comme s'il allait en mourir par un énergumène expressionniste et aujourd'hui ancrées dans la mémoire collective? Comment leur procurer une nouvelle fraîcheur sans pour autant les dénaturer? Et surtout, comment les faire swinguer puisqu'en principe, ce projet relève quand même du jazz? Autant de questions qui ont ici trouvé une réponse à la mesure du talent des artistes impliqués. Car David Linx peut tout chanter et, que ce soit en italien, en anglais ou en français, cela fait bien longtemps qu'il a fait sienne la devise de Duke Ellington : it don't mean a thing if it ain't got that swing. Quand au Brussels Jazz Orchestra, ses musiciens ont réalisé l'impossible: garder les nuances des versions originales tout en les enrobant dans des arrangements qui, pour sophistiqués qu'ils soient, parviennent encore à susciter l'émoi. Celui de Bruxelles, écrit par Frank Vaganée, est par exemple splendide, évoquant une sorte de "Belgique Joyeuse" colorée et chimérique à la Quick & Flupke. Et celui conçu par Dieter Limbourg pour Vesoul / Amsterdam, un étonnant regroupement de deux chansons qui fonctionne à merveille, ne l'est pas moins.

Evidemment, comme on a privilégié un travail conséquent sur la musique, les durées se sont allongées (plusieurs titres dépassent les huit minutes) pour laisser la place à de brillantes sections musicales, du scat et des envolées en solo dignes du plus grand des big bands modernes. Mises en places avec rigueur et élégance, ces digressions instrumentales s'accommodent fort bien des chansons de Brel: elle en aèrent les textes sans les trahir, leur donnent du corps et un supplément d'âme pour enfin les transformer, en un coup de baguette orchestrale magique, en autant de standards (comme les orchestres de jazz américains le firent jadis avec les songbooks de Jerome Kern, Richard Rodgers ou George Gershwin). Et peut-être parce qu'elle est chantée en anglais, ça saute aux oreilles à l'écoute d'Isabelle, cette magnifique ballade enluminée par la trompette bouchée de Jeroen Van Malderen et offerte dans un arrangement somptueux de Gyuri Spies. Après Changing Faces en 2007 et Another Porgy And A Different Bess en 2010, cette troisième production de Linx avec le BJO entérine de façon magistrale l'une des plus belles rencontres du jazz actuel entre voix et musique. Quant à Brel, dont le fantôme est débusqué là où on ne l'attendait pas, son auréole brille encore un peu plus fort au panthéon des grands auteurs compositeurs.


David Linx et le BJO


Sur Internet


Discographie de David Linx avec le Brussels Jazz Orchestra

  • 2007 - David Linx and the Brussels Jazz Orchestra : Changing Faces (O+ Music / Harmonia Mundi) - CD
  • 2012 - David Linx & Maria Joao, Brussels Jazz Orchestra : A Different Porgy & Another Bess (Naive) - CD
  • 2016 - David Linx and the Brussels Jazz Orchestra : Brel (Jazz Village / Harmonia Mundi) - CD

Changing FacesA Different Porgy & Another Bess


Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir sur mon livre d'or


Contact pour promotion et chronique : @dragonjazz.com

[ Index | CD base | Vision | Initiation | Europe | Belge | Blues | Sélection | Liens ]
[ Les faces du jazz : 1917 - 1950 ]

[ Jazz Belge : Nouveautés | Archives ]



[ Sélections : février 98 | avril 98 | juin 98 | sept. 98 | déc. 98 | avril 99 |
| juin 99 | oct. 99 | janvier 2000 | mars 2000 | mai 2000 | juillet 2000 | octobre 2000 |
| janvier 2001 | février 2001 | avril 2001 | juin 2001 | septembre 2001 | décembre 2001 |
| février 2002 | avril 2002 | mai 2002 | juin 2002 | août 2002 | novembre 2002 |
| février 2003 | avril 2003 | septembre 2003 | octobre 2003 | décembre 2003 |
| janvier 2004 | février 2004 | mars 2004 | avril 2004 | mai 2004 | juillet 2004 | novembre 2004 |
| janvier 2005 | février 2005 | avril 2005 | juin 2005 | août 2005 | novembre 2005 |
| janvier 2006 | mars 2006 | juin 2006 | août 2006 | octobre 2006 | décembre 2006 |
| janvier 2007 | mars 2007 | avril 2007 | juin 2007 | septembre 2007 | novembre 2007 |
| janvier 2008 | mars 2008 | mai 2008 | août 2008 | octobre 2008 | décembre 2008 |
| janvier 2009 | mars 2009 | avril 2009 | juin 2009 | août 2009 | novembre 2009 |
| janvier 2010 | mars 2010 | mai 2010 | août 2010 | septembre 2010 | novembre 2010 |
| janvier 2011 | mars 2011 | mai 2011 | juillet 2011 | septembre 2011 | décembre 2011 |
| janvier 2012 | mars 2012 | juin 2012 | août 2012 | septembre 2012 | décembre 2012 |
| janvier 2013 | mars 2013 | mai 2013 | août 2013 | octobre 2013 | décembre 2013 |
| janvier 2014 | février 2014 | mars 2014 | avril 2014 | juin 2014 | octobre 2014 |
| janvier 2015 | février 2015 | avril 2015 | mai 2015 | août 2015 | novembre 2015 |
| janvier 2016 | mars 2016 | avril 2016 | juin 2016 | septembre 2016 ]





Ecouter les playlists de DragonJazz : Jazz Guitarists - ECM Northern Light - Cool Fusion - Jazz in Little Belgium
Jazz in Little Belgium Vol. 2 - Jazz in Little Belgium Vol. 3


Retour à la page d'index

© DragonJazz 2016 - cdjazz@dragonjazz.com