La Sélection de Septembre 2021






Lorenzo Di Maio : Arco


[ IGLOO Records IGL323 ]



01. Elia (08:36)
02. No More Samba (03:54)
03. Mela (04:58)
04. 3 Février (03:40)
05. The End And The Beginning (09:06)
06. Line-Up (01:12)
07. Alizés (6:16)
08. Looking For The Beast (08:07)
09. Zara et Carlos (04:32)
Date de sortie : 10 Septembre 2021

Lorenzo Di Maio: (guitare, compositions) ; Sam Gerstmans (contrebasse) ; Antoine Pierre (drums) ; Maritsa Ney (violon I) ; Martin Lauwers (violon II) ; Marie Ghitta (violon alto) ; Marine Horbaszcewski (violoncelle)

Enregistré au Jet Studio à Bruxelles




Chronique

Après un premier disque, Black Rainbow, sorti en 2016, lauréat d'un Octave de la Musique en 2017, et enregistré en quintet dans un contexte jazz plus conventionnel, le guitariste Lorenzo Di Maio présente cette fois une formule en trio guitare-contrebasse-batterie mais enrobé d'un quatuor à cordes dont les arrangements ont été confiés à Fabian Fiorini (Aka Moon, Octurn).

Le répertoire commence avec Elia et le quatuor seul, bientôt rejoint par le trio de jazz. La prise de son est splendide et la symbiose entre les deux mondes paraît d'emblée époustouflante. La sonorité chaude, à peine électrique, du guitariste dont le phrasé semble si naturel, se marie à merveille avec la douceur des cordes. Alors qu'on s'imaginait embarqué pour une croisière sans histoire sur une mer étale, voilà soudain que le temps se gâte : la guitare monte en puissance et sature un peu et c'est dans un crescendo inquiétant et non résolu que ce morceau prend fin. En réécoutant ce titre plusieurs fois, on se rend compte du travail de composition et de mise en place que cette pièce très structurée implique, du moins est-ce la sensation qui domine à son écoute.

No More Samba est un thème nostalgique exposé dans une introspection délicate. Les cordes s'étalent comme une brume de spleen tandis que la guitare cotonneuse, soutenue par une douce rythmique, dessine les contours d'un songe diaphane. Cette ambiance réservée et en demi-teintes se retrouve dans d'autres pièces comme Mela et The end And The Beginning. Ce genre de projet avec cordes est souvent l'occasion pour les jazzmen d'offrir une musique intimiste, voire un recueil de balades, mais le répertoire échappe ici à cette convention et, dans certaines compositions, l'atmosphère chambriste y côtoie la pulsation du jazz-rock. C'est le cas avec Looking For The Beast et sa guitare saturée poussée dans le dos par la frappe exubérante d'Antoine Pierre, une pièce sombre qui se conclut par des cordes aussi prégnantes que mystérieuses, ou sur le court Line-up dans lequel le trio jazz et le quatuor, plus imbriqués que jamais, délivrent une musique excitante. Le blues est également présent dans Blue Stream marqué par un vol de contrebasse et une guitare électrique terriblement expressive et même un rien agressive sur fond de cordes.

Ainsi, Lorenzo Di Maio est non seulement parvenu à concilier les contraires dans cet album très original mais il y démontre qu'une entente cordiale entre la tradition du jazz américain et une conception de la musique classique européenne est possible. L'intégration entre le trio et le quatuor est magistrale : à aucun moment, on ne ressent l'impression d'un collage ou d'un arrangement superposé à postériori. Au contraire, c'est comme si cette musique sophistiquée avait été composée d'un seul tenant pour l'ensemble des musiciens jazz et classiques, sans aucun accommodement ultérieur. L'architecture sonore est onctueuse et l'éventail des climats proposés est d'une cohérence parfaite. Arco est un disque hors-normes qui réconcilie plusieurs genres et nous en fait voir de toutes les couleurs.

[ Chronique par Pierre Dulieu ]




Sur Internet





Signez mon livre d'or Commentaires et avis sur ce site : livre d'or
DragonJazz FB
Contact pour promotion : @dragonjazz.com

[ Index | CD base | Vision | Initiation | Europe | Belge | Blues | Sélection | Liens ]
[ Les faces du jazz : 1917 - 1950 ]

[ Jazz Belge : Nouveautés | Archives ]



[ Sélections : février 98 | avril 98 | juin 98 | sept. 98 | déc. 98 | avril 99 |
| juin 99 | oct. 99 | janvier 2000 | mars 2000 | mai 2000 | juillet 2000 | octobre 2000 |
| janvier 2001 | février 2001 | avril 2001 | juin 2001 | septembre 2001 | décembre 2001 |
| février 2002 | avril 2002 | mai 2002 | juin 2002 | août 2002 | novembre 2002 |
| février 2003 | avril 2003 | septembre 2003 | octobre 2003 | décembre 2003 |
| janvier 2004 | février 2004 | mars 2004 | avril 2004 | mai 2004 | juillet 2004 | novembre 2004 |
| janvier 2005 | février 2005 | avril 2005 | juin 2005 | août 2005 | novembre 2005 |
| janvier 2006 | mars 2006 | juin 2006 | août 2006 | octobre 2006 | décembre 2006 |
| janvier 2007 | mars 2007 | avril 2007 | juin 2007 | septembre 2007 | novembre 2007 |
| janvier 2008 | mars 2008 | mai 2008 | août 2008 | octobre 2008 | décembre 2008 |
| janvier 2009 | mars 2009 | avril 2009 | juin 2009 | août 2009 | novembre 2009 |
| janvier 2010 | mars 2010 | mai 2010 | août 2010 | septembre 2010 | novembre 2010 |
| janvier 2011 | mars 2011 | mai 2011 | juillet 2011 | septembre 2011 | décembre 2011 |
| janvier 2012 | mars 2012 | juin 2012 | août 2012 | septembre 2012 | décembre 2012 |
| janvier 2013 | mars 2013 | mai 2013 | août 2013 | octobre 2013 | décembre 2013 |
| janvier 2014 | février 2014 | mars 2014 | avril 2014 | juin 2014 | octobre 2014 |
| janvier 2015 | février 2015 | avril 2015 | mai 2015 | août 2015 | novembre 2015 |
| janvier 2016 | février 2016 | mars 2016 | avril 2016 | juin 2016 | septembre 2016 | octobre 2016 |
| janvier 2017 | février 2017 | avril 2017 | août 2017 | septembre 2017 | octobre 2017 | novembre 2017 | décembre 2017 |
| janvier 2018 | février 2018 | mars 2018 | août 2018 | septembre 2018 | novembre 2018 |
| janvier 2019 | février 2019 | avril 2019 | juin 2019 | octobre 2019 | décembre 2019 |
| janvier 2020 | février 2020 | mars 2020 | août 2020 | septembre 2020 | octobre 2020 | novembre 2020 | décembre 2020 |
| janvier 2021 | mars 2021 | avril 2021 | juin 2021 | octobre 2021 | novembre 2021 ]





Ecouter les playlists de DragonJazz : Jazz Guitarists - ECM Northern Light - Cool Fusion
Jazz in Little Belgium Vol. 1 - Jazz in Little Belgium Vol. 2 - Jazz in Little Belgium Vol. 3
Jazz Guitar in Little Belgium

Retour à la page d'index

© DragonJazz 2021