La Sélection d'Octobre 2021






Martin Salemi : About Time


[ IGLOO Records IGL331 ]



01. Remembered (6:03)
02. Doubt (4:32)
03. One Fine Day (4:46)
04. Lamento (4:52)
05. Late April (6:15)
06. Still Water (6:27)
07. Most Of The Time (4:01)
Date de sortie : 1er octobre 2021

Martin Salemi (piano) ; Boris Schmidt (contrebasse) ; Daniel Jonkers (batterie)

Enregistré par Vincent De Bast au Gam Studio les 30 Avril et 1er mai 2021.




Chronique

On se souvient de son premier disque, Short Stories, sélection du mois sur ce magazine, qui offrait une musique suave et légère comme une brise d'été. Quatre années plus tard, le pianiste Martin Salemi revient, toujours en trio, mais avec un nouveau line-up comprenant Boris Schmidt à la contrebasse et Daniel Jonkers à la batterie. L'illustration de la splendide pochette, cette fois encore réalisée par le père du leader, Jean-Claude Salemi, et toujours dans le même style vivant évoquant la bande dessinée d'un Maurice Tillieux mâtiné d'Yves Chaland, souligne certainement une continuité dans l'esthétique et l'approche musicale du pianiste et compositeur.

Le premier titre Remembered plonge d'emblée l'auditeur dans un univers feutré où la mélodie est reine. Les phrases lyriques et délicates jouées au piano semblent survoler la rythmique plutôt que d'être pulsées par elle. Cette musique est librement enracinée dans la tradition classique et, dans les années 60, on l'aurait volontiers cataloguée comme du jazz appartenant au courant « third stream » mais aujourd'hui, ce sont davantage des références européennes comme Diederik Wissels, Stefano Bollani ou Tord Gustavsen qui viennent à l'esprit. Les plages s'enchaînent et coulent avec intelligence dans une fausse simplicité en nous entraînant dans de nouveaux paysages toujours recommencés. De temps en temps, comme sur One Fine Day, Boris Schmidt place un solo de contrebasse d'une belle fluidité qui s'inscrit sans heurt dans la composition. Les titres des morceaux parlent d'eux même : Doubt, Late April, Still Water ... et il y a aussi un Lamento, littéralement une plainte ou un chant de tristesse, dont les milles nuances apaisent bien plus qu'elles n'accablent. Et même quand le groove pointe son nez comme sur Doubt, c'est un groove latent à peine perceptible, plus en apesanteur que soumis à la gravité.

Avec 37 minutes au compteur, le disque est court à l'instar des anciens microsillons et on se rend compte combien c'est une durée idéale qui évite tout égarement tout en incitant à une nouvelle écoute dès que possible. About Time est une production cohérente au naturel léger mais plein d'élan et construite comme une œuvre classique : tout y est mélodie, calme et ravissement, propice à la réflexion, un album que l'on sent inspiré par les idées élévatrices d'une belle humanité.

[ Chronique par Pierre Dulieu ]


Martin Salemi Trio


Sur Internet


Martin Salemi



Signez mon livre d'or Commentaires et avis sur ce site : livre d'or
DragonJazz FB
Contact pour promotion : @dragonjazz.com

[ Index | CD base | Vision | Initiation | Europe | Belge | Blues | Sélection | Liens ]
[ Les faces du jazz : 1917 - 1950 ]

[ Jazz Belge : Nouveautés | Archives ]



[ Sélections : février 98 | avril 98 | juin 98 | sept. 98 | déc. 98 | avril 99 |
| juin 99 | oct. 99 | janvier 2000 | mars 2000 | mai 2000 | juillet 2000 | octobre 2000 |
| janvier 2001 | février 2001 | avril 2001 | juin 2001 | septembre 2001 | décembre 2001 |
| février 2002 | avril 2002 | mai 2002 | juin 2002 | août 2002 | novembre 2002 |
| février 2003 | avril 2003 | septembre 2003 | octobre 2003 | décembre 2003 |
| janvier 2004 | février 2004 | mars 2004 | avril 2004 | mai 2004 | juillet 2004 | novembre 2004 |
| janvier 2005 | février 2005 | avril 2005 | juin 2005 | août 2005 | novembre 2005 |
| janvier 2006 | mars 2006 | juin 2006 | août 2006 | octobre 2006 | décembre 2006 |
| janvier 2007 | mars 2007 | avril 2007 | juin 2007 | septembre 2007 | novembre 2007 |
| janvier 2008 | mars 2008 | mai 2008 | août 2008 | octobre 2008 | décembre 2008 |
| janvier 2009 | mars 2009 | avril 2009 | juin 2009 | août 2009 | novembre 2009 |
| janvier 2010 | mars 2010 | mai 2010 | août 2010 | septembre 2010 | novembre 2010 |
| janvier 2011 | mars 2011 | mai 2011 | juillet 2011 | septembre 2011 | décembre 2011 |
| janvier 2012 | mars 2012 | juin 2012 | août 2012 | septembre 2012 | décembre 2012 |
| janvier 2013 | mars 2013 | mai 2013 | août 2013 | octobre 2013 | décembre 2013 |
| janvier 2014 | février 2014 | mars 2014 | avril 2014 | juin 2014 | octobre 2014 |
| janvier 2015 | février 2015 | avril 2015 | mai 2015 | août 2015 | novembre 2015 |
| janvier 2016 | février 2016 | mars 2016 | avril 2016 | juin 2016 | septembre 2016 | octobre 2016 |
| janvier 2017 | février 2017 | avril 2017 | août 2017 | septembre 2017 | octobre 2017 | novembre 2017 | décembre 2017 |
| janvier 2018 | février 2018 | mars 2018 | août 2018 | septembre 2018 | novembre 2018 |
| janvier 2019 | février 2019 | avril 2019 | juin 2019 | octobre 2019 | décembre 2019 |
| janvier 2020 | février 2020 | mars 2020 | août 2020 | septembre 2020 | octobre 2020 | novembre 2020 | décembre 2020 |
| janvier 2021 | mars 2021 | avril 2021 | juin 2021 | septembre 2021 | novembre 2021 ]





Ecouter les playlists de DragonJazz : Jazz Guitarists - ECM Northern Light - Cool Fusion
Jazz in Little Belgium Vol. 1 - Jazz in Little Belgium Vol. 2 - Jazz in Little Belgium Vol. 3


Retour à la page d'index

© DragonJazz 2021