La Sélection d'Octobre 2020






Patrick Deltenre / Ivan Paduart : Ear We Are


[ IGLOO Records IGL 321 ]



01. Ear We are (4:08)
02. Gift To A Friend (5:19)
03. Tomorrow (3:32)
04. Endless Winter (6:13)
05. BEA (4:10)
06. Virgo (5:27)
07. For Jaydee (3:56)
08. Patience (4:06)
09. Taking Off (4:32)
10. Crystal Clear (4:18)
11. Staying Home (5:02)
12. BEA (reprise) (0:54)

Date de sortie : 2 octobre 2020

Patrick Deltenre (guitare, compositions); Ivan Paduart (piano, compositions)

Enregistré les 29 et 30 mai 2020 au Wazif Studio, Ottignies, Belgique.




Chronique

Sur la pochette en noir et blanc, un piano et une guitare sont mêlés. Le premier est joué par Ivan Paduart qu'on présente volontiers comme l'ancien pianiste de Claude Nougaro et de Toots Thielemans mais dont je préfère rappeler la collection d'albums splendides (Illusions sensorielles, Turquoise, True Stories, Still …) qu'il a enregistrés régulièrement depuis les tout débuts des années 90 et qu'on réécoute volontiers quand le temps est à la mélancolie ou au romantisme. Quant à la guitare, c'est celle de Patrick Deltenre qui a lui aussi accompagné bon nombre de chanteurs de variété, comme Maurane, Viktor Lazlo, Axelle Red ou Jo Lemaire, et a participé autrefois à certains des albums précités de son complice du jour.

Après Hand In Hand sorti en 2018, Ear We Are est à nouveau une petite merveille de tendresse retenue. Le premier titre éponyme donne le ton : mélodie claire et mémorisable, simplicité de l'approche, toucher fin et sensible : les deux instruments se complètent à la perfection et l'ensemble sonne magnifiquement et séduit par ses riches couleurs tonales. C'est une musique de chambre en duo qui révèle une grande maitrise de l'harmonie, du contrepoint … et de l'écoute mutuelle. Mais c'est du jazz aussi : les improvisations sont légères mais toujours inspirées, imaginatives, retenant l'attention par la richesse de leur conversation intime ou forçant l'admiration par leur grâce funambule. Onze compositions originales vont suivre cette première pièce, cinq écrites par Ivan Paduart et une par Patrick Deltenre, les autres, ayant été élaborées en commun. Au fil de plages, on entend ici et là le swing qui émerge du piano ou parfois même le blues qui montre son nez au bout de la six-cordes.

Les duos guitare/piano ne sont pas légion, sans doute parce que marier le son de deux instruments aussi différents est déjà en soi un exploit. On se souvient bien sûr des albums de Bill Evans et Jim Hall ou de ceux de Pat Metheny et Brad Mehldau qui constituent des jalons dans ce genre de face à face. Mais ici aussi, on assiste à une rencontre exceptionnelle car, l'écoute vous le prouvera, Dr. Ivan et Mr. Patrick étaient vraiment faits pour s'entendre. Et s'il faut une balance exceptionnelle entre les deux instruments pour que l'élégance de telles miniatures saute aux oreilles, sachez que la musique est ici captée à la perfection. Ecoutez par exemple dans Crystal Clear, au nom si bien choisi, comment les notes s'entrelacent avec aisance et clarté.

Ear We Are est un disque qui oscille entre romantisme et beauté, entre mélancolie et sérénité, entre fragilité et perfection. C'est à un dialogue personnel et intime qu'on est ici convié. Le minimum serait de s'accorder un moment de détente pour se faire un thé, manger une madeleine et se laisser bercer par le jeu miroitant de ces échanges inspirés.

[ Chronique par Pierre Dulieu ]



Sur Internet





Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir sur mon livre d'or


Contact pour promotion et chronique : @dragonjazz.com

[ Index | CD base | Vision | Initiation | Europe | Belge | Blues | Sélection | Liens ]
[ Les faces du jazz : 1917 - 1950 ]

[ Jazz Belge : Nouveautés | Archives ]



[ Sélections : février 98 | avril 98 | juin 98 | sept. 98 | déc. 98 | avril 99 |
| juin 99 | oct. 99 | janvier 2000 | mars 2000 | mai 2000 | juillet 2000 | octobre 2000 |
| janvier 2001 | février 2001 | avril 2001 | juin 2001 | septembre 2001 | décembre 2001 |
| février 2002 | avril 2002 | mai 2002 | juin 2002 | août 2002 | novembre 2002 |
| février 2003 | avril 2003 | septembre 2003 | octobre 2003 | décembre 2003 |
| janvier 2004 | février 2004 | mars 2004 | avril 2004 | mai 2004 | juillet 2004 | novembre 2004 |
| janvier 2005 | février 2005 | avril 2005 | juin 2005 | août 2005 | novembre 2005 |
| janvier 2006 | mars 2006 | juin 2006 | août 2006 | octobre 2006 | décembre 2006 |
| janvier 2007 | mars 2007 | avril 2007 | juin 2007 | septembre 2007 | novembre 2007 |
| janvier 2008 | mars 2008 | mai 2008 | août 2008 | octobre 2008 | décembre 2008 |
| janvier 2009 | mars 2009 | avril 2009 | juin 2009 | août 2009 | novembre 2009 |
| janvier 2010 | mars 2010 | mai 2010 | août 2010 | septembre 2010 | novembre 2010 |
| janvier 2011 | mars 2011 | mai 2011 | juillet 2011 | septembre 2011 | décembre 2011 |
| janvier 2012 | mars 2012 | juin 2012 | août 2012 | septembre 2012 | décembre 2012 |
| janvier 2013 | mars 2013 | mai 2013 | août 2013 | octobre 2013 | décembre 2013 |
| janvier 2014 | février 2014 | mars 2014 | avril 2014 | juin 2014 | octobre 2014 |
| janvier 2015 | février 2015 | avril 2015 | mai 2015 | août 2015 | novembre 2015 |
| janvier 2016 | février 2016 | mars 2016 | avril 2016 | juin 2016 | septembre 2016 | octobre 2016 |
| janvier 2017 | février 2017 | avril 2017 | août 2017 | septembre 2017 | octobre 2017 | novembre 2017 | décembre 2017 |
| janvier 2018 | février 2018 | mars 2018 | août 2018 | septembre 2018 | novembre 2018 |
| janvier 2019 | février 2019 | avril 2019 | juin 2019 | octobre 2019 | décembre 2019 |
| janvier 2020 | février 2020 | mars 2020 | août 2020 | septembre 2020 | novembre 2020 | décembre 2020 ]





Ecouter les playlists de DragonJazz : Jazz Guitarists - ECM Northern Light - Cool Fusion
Jazz in Little Belgium Vol. 1 - Jazz in Little Belgium Vol. 2


Retour à la page d'index

© DragonJazz 2020