Le Rock Progressif

Disques Rares, Rééditions, Autres Sélections


Série VI - Volume 6 Volumes : [ 1 ] [ 2 ] [ 3 ] [ 4 ] [ 5 ]


Colours Lee Abraham : Colours (Festival Music), UK 2017

1. Colours (4:40) - 2. Broken Dreams (6:28) - 3. Always Yours (6:17) - 4. Find Another Way (7:07) - 5. Warning Sign (5:03) - 6. Survive (6:29) - 7. The Mirror Falls (14:13)

Lee Abraham (guitares, claviers, chant : 2, choeurs); Rob Arnold (piano électrique : 2, 4; piano : 3,6,7; orgue Hammond : 7); Alistair Begg (basse); Gerald Mulligan (drums); Dec Burke (chant : 1,5); Marc Atkinson (chant / choeurs : 2); Steve Overland (chant : 3); Robin Armstrong (chant : 4); Simon Godfrey (chant : 6); Gary Chandler (chant : 7); Christopher Harrison (choeurs : 5, 6, 7)

Ancien bassiste de Galahad avec qui il a enregistré leur meilleur disque (Empires Never Last), Lee Abraham a aussi mené une longue carrière en solo qui s'est concrétisée par la sortie de sept albums, depuis Pictures In The Hall en 2003 jusqu'à Colours en 2017. Guitariste hors-pair, Lee Abraham me fait un peu penser à John Mitchell (Arena, It Bites, Frost*, Kino, Lonely Robot) avec qui il partage un style mélodique hérité du néo-prog et mâtiné de hard-rock. Si l'album précédent, The Seasons Turn (2016) se caractérisait par une approche plus progressiste avec de longues pièces dont une de 25 minutes, Colours revient à des chansons plus classiques. Dans une interview récente, Abraham explique qu'il a cette fois intégré à son style néo-prog habituel quelques influences A.O.R. propres à des groupes comme Toto ou Asia. N'étant pas un grand chanteur lui-même, Abraham a comme d'habitude fait appel au fil des plages à différents artistes dont Dec Burke (Frost*, Darwin Radio), Marc Atkinson (Riversea), Robin Armstrong (Cosmograf) et aussi Gary Chandler (Jadis) dont on reconnaît immédiatement le timbre si particulier sur l'épique The Mirror Falls. Avec Rob Arnold au piano et à l'orgue Hammond, ses envolées incendiaires de guitares et son arrangement somptueux, ce dernier titre qui frôle des 15 minutes est l'un des plus réussis de l'album.

Le côté A.O.R. mentionné par le leader est plus apparent sur Colours et Warning Sign qui évoquent effectivement le groupe Asia, plus d'ailleurs dans sa version alternative avec Geoff Downe et Steve Payne que dans celle incluant John Wetton et Steve Howe. La rythmique comprenant le bassiste Alistair Begg et le batteur Gerald Mulligan contribue sans grande imagination mais avec une belle et constante efficacité à renforcer l'impact de cette musique. Chanté par Steve Overland du groupe FM, Always Yours s'inscrit tout naturellement dans la veine pop-rock de ce groupe britannique. Enfin, la ballade incontournable de tout disque A.O.R est aussi présente avec Survive chanté par l'excellent Simon Godfrey de Tynifish. Reste Find Another Way qui s'inscrit dans la ligne néo-prog habituelle du leader.

J'adore ce genre de musique même si le pourcentage de prog qui la compose reste limité. Quand un album de rock mélodique est interprété par des musiciens talentueux et enthousiastes, quand les mélodies sont bonnes et les textes bien écrits, quand les arrangements sont inspirés, et quand on y a ajouté suffisamment de créativité pour maintenir l'attention, il étincelle de mille feux. C'est le cas pour ce Colours de très bonne facture qu'on ne peut que recommander aux fans de tous les groupes précités (y compris ceux entre parenthèses).

[ Colours (CD, MP3) ]
[ A écouter : Colours (Album Teaser) - Find Another Way (edit) - Warning Sign ]



Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir sur mon livre d'or.

[ Rock Progressif : 1968 - 1980 | 1981 - 1990 | 1991 - 2000 | 2001 - 2003 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 |
| 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 ]

[ Disques Rares, Rééditions, Autres Sélections : Séries I | II | III | IV | V ]

[ L'Art Progressif : les plus belles pochettes ]

Chronologie du Rock Progressif depuis 1965Répertoire des CD chroniqués



Index Rock Progressif

© DragonJazz - cdjazz@dragonjazz.com