Une Sélection de Grands Disques de Hard-Bop sur Blue Note

(1953 - 1963)


Clifford Brown : Memorial Album



LP Blue Note 1526

Clifford Brown (tp), Gigi Gryce (as, fl), Charlie Rouse (ts), John Lewis (p), Percy Heath (b), Art Blakey (dr) - WOR Studios, NYC, 9 juin 1953
Clifford Brown (tp), Lou Donaldson (as), Elmo Hope (p), Percy Heath (b), Philly Joe Jones (dr) - WOR Studios, NYC, 28 août 1953

Dans le jeu de Clifford Brown, on entendait à l'origine celui de Fats Navarro qui fut, avec Dizzy Gillespie, le chantre de la trompette Be-Bop. Ses enregistrements ultérieurs en quintet avec Max Roach sont les plus aboutis mais sur ce Memorial Album, qui regroupe ses deux premiers LP en leader sur Blue Note (LP 5032 et 5030), il met déjà en place un style nouveau qui permettra l'émergence de tous les grands trompettistes de l'école Hard-Bop comme Lee Morgan, Freddie Hubbard ou Donald Byrd. [ Memorial Album ]


The Eminent Jay Jay Johnson, Vol. 2



LP Blue Note 1506 - CD 81506

Jay Jay Johnson (tp), Wynton Kelly (p), Charles Mingus (b), Kenny Clarke (dr), Sabu Martinez (congas) Rudy Van Gelder Studio, Hackensack, NJ, 24 septembre 1954
Jay Jay Johnson (tb), Hank Mobley (ts), Horace Silver (p), Paul Chambers (b), Kenny Clarke (dr) - Rudy Van Gelder Studio, Hackensack, NJ, 6 juin 1955

Le premier volume des deux rééditions en CD sous le nom de « The Eminent Jay Jay Johnson » est peut-être supérieur à celui-ci mais c’est à cause de la présence époustouflante de Clifford Brown qui vole carrément la vedette au tromboniste. Le second volume, qui réunit deux sessions Blue Note datant de septembre 1954 et de juin 1955, présente J.J. Johnson dans deux contextes différents, le premier avec Wynton Kelly (p), Charles Mingus (b) et Kenny Clarke (dr) est teinté d'une couleur latine apportée par les congas de Sabu Martinez tandis que le second est plus typiquement Hard-Bop avec la participation des ténors du genre : Hank Mobley (ts), Horace Silver (p) et Paul Chambers (b) plus le batteur Kenny Clarke. Dans les deux cas, le leader affiche une incroyable dextérité sur cet instrument difficile qu'est le trombone à coulisse et, cette fois, c’est bien vers lui que toutes les oreilles sont tendues. La pochette représentée ici est celle du LP 12" original (Blue Note 1506) dont la sélection des titres est différente de celle du CD pourtant réédité avec le même graphisme. [ The Eminent Jay Jay Johnson Vol. 2 ]


Johnny Griffin : A Blowing Session



LP Blue Note 1559

Lee Morgan (tp), John Coltrane, Johnny Griffin, Hank Mobley (ts), Wynton Kelly (p), Paul Chambers (b), Art Blakey (dr) - Rudy Van Gelder Studio, Hackensack, NJ, 6 avril 1957

Le seul disque réunissant Johnny Griffin et John Coltrane, qui n’était pas à l’origine programmé pour cette session mais qui fut invité par le leader quand il le croisa en train de se rendre au studio Van Gelder. Quelle chance pour l’auditeur car la confrontation de ces deux saxophonistes ténors, en plus de Hank Mobley qui est loin de jouer les faire-valoir, est littéralement explosive. Le premier titre en particulier, The Way You Look Tonight, est une tempête violente de solos qui se succèdent en rafales et, si Mobley s’affirme comme le plus mélodique, c’est Coltrane qui remporte la palme des accords les plus alambiqués tandis que Johnny Griffin décroche celle de champion du monde de vitesse sur un sax ténor. Ahurissant ! [ A Blowing Session ]


Curtis Fuller : The Opener



LP Blue Note 1567

Curtis Fuller (tb), Hank Mobley (ts), Bobby Timmons (p), Paul Chambers (b), Art Taylor (dr) - Rudy Van Gelder Studio, Hackensack, NJ, 16 juin 1957

Le tromboniste Curtis Fuller forme un tandem de choc avec le saxophoniste Hank Mobley. Séduisant sur les ballades et impressionnant sur les morceaux plus swinguants, son style fluide s'impose comme l'un des plus originaux sur l'instrument (avec J.J. Johnson et Kai Winding). Fuller est le tromboniste emblématique du Hard Bop, un genre dans lequel il s'illustrera longtemps notamment au sein des Jazz Messengers. [ The Opener ]


John Coltrane : Blue Train



LP Blue Note 1577

Lee Morgan (tp), Curtis Fuller (tb), John Coltrane (ts), Kenny Drew (p), Paul Chambers (b), Philly Joe Jones (dr) - Rudy Van Gelder Studio, Hackensack, NJ, 15 septembre 1957

Blue Train est le seul album enregistré par Coltrane en leader pour Blue Note. Il n’a pas atteint la puissance créatrice qu’il affichera plus tard et se cantonne encore au blues, aux ballades et au Hard-Bop mais le son est énorme, ses compositions sont des standards en puissance et ses improvisations, des moments intenses. Coltrane est en plus entouré de musiciens hors pairs dont le jeune trompettiste Lee Morgan et le tromboniste Curtis Fuller qui, ajoutant leurs voix au ténor du leader, procurent une extraordinaire densité aux arrangements. En fait, pour autant que l’on ne soit pas scotché sur la période modale du saxophoniste, Blue Train est tout aussi stellaire que ses œuvres plus tardives enregistrées pour Atlantic ou pour Impulse! [ Blue Train ]


Sonny Clark : Cool Struttin’



LP Blue Note 1588

Art Farmer (tp), Jackie McLean (as), Sonny Clark (p) Paul Chambers (b), Philly Joe Jones (dr) - Rudy Van Gelder Studio, Hackensack, NJ, 5 janvier 1958

Cool Struttin’ est un excellent album orienté largement vers le blues. Pianiste au jeu fluide et pourtant très technique, Sonny Clark privilégie avant tout le soul comme en témoigne le titre éponyme et le fameux Blue Minor qui feront de cet album un des grands succès commerciaux du label. Au sein d’un quintette de rêve comprenant le trompettiste Art Farmer et le jeune saxophoniste alto Jackie McLean, dont le jeu est beaucoup moins tranchant que d’habitude, Clark s’impose ici comme un musicien sensible et nuancé qui influencera nombre de pianistes dont Bill Evans. Il aurait sans doute pu devenir beaucoup plus célèbre s’il n'était mort prématurément quelques années plus tard à l’âge de 31 ans. [ Cool Struttin' ]


Art Blakey & the Jazz Messengers : Moanin’



LP Blue Note 4003

Lee Morgan (tp), Benny Golson (ts), Bobby Timmons (p), Jymie Merritt (b), Art Blakey (dr) - Rudy Van Gelder Studio, Hackensack, NJ, 30 octobre 1958

Le meilleur album des Jazz Messengers d’Art Blakey. Mais on le doit surtout à l’impulsion de Benny Golson qui remit de l’ordre dans la formation en convoquant des musiciens qui, comme lui, étaient originaires de Philadelphie : Lee Morgan, Jymie Merritt et Bobby Timmons. Les nouveaux thèmes comme Moanin’ et Along Came Betty sont sublimes tandis qu'en France, la marche bleue (Blues March), composée par Golson, devint l’indicatif de la célèbre émission Pour Ceux Qui Aiment Le Jazz. Cet hymne au rythme vindicatif faisait souffler un vent de liberté à l’heure où, aux Etats-Unis, la lutte des Noirs pour leurs droits civiques revenait en force. [ Moanin' ]


Benny Golson And The Philadelphians



CD Blue Note 94104

1-6 : Lee Morgan (tp), Benny Golson (ts), Ray Bryant (p), Percy Heath (b), Philly Joe Jones (dr) - Nola's Penthouse Sound Studios, NYC, 17 novembre 1958
7-10 : Roger Guerin (tp), Benny Golson (ts), Bobby Timmons (p), Pierre Michelot (b), Christian Garros (dr) - Paris, 12 décembre 1958

Ce compact est une compilation de deux sessions datant de la même année 1958 mais dont aucune ne fut organisée par le label de Wolf et Lion. La première, enregistrée le 17 novembre à New York, est parue sur United Artists sous le nom de Benny Golson And The Philadelphians (United Artists UAL 4020), le saxophoniste ayant réuni autour de lui des musiciens originaires de Philadephie (Lee Morgan, Ray Bryant, Percy Heath et Philly Joe Jones) pour une session Hard-Bop pleine de swing. La seconde est constituée de quatre titres du répertoire des Jazz Messengers enregistrés à Paris un mois plus tard avec Bobby Timmons au piano et trois musiciens français : le bassiste Pierre Michelot, le batteur Christian Garros et le trompettiste Roger Guerin qui était en fait le leader de la session. Sortis sur le légendaire label Swing, ces quatre morceaux ont contribué au succès de ce soliste virtuose qu’était Guérin, récemment décédé en février 2010. Les deux sessions vont bien ensemble avec une composition de Golson (Stablemates) qui est interprétée par les deux formations. Que ces deux enregistrements obscurs soient aujourd’hui regroupés sur un disque Blue Note s’explique par la longue histoire des rachats successifs de différents labels qui, des deux côtés de l’Atlantique, ont fini par tomber dans l’escarcelle de l’une des plus importantes compagnies du marché musical mondial : Electric & Musical Industries, en abrégé E.M.I. [ Benny Golson And The Philadelphians ]


Donald Byrd : Byrd In Hand



LP Blue Note 4019

Donald Byrd (tp), Charlie Rouse (ts), Pepper Adams (bs), Walter Davis Jr.(p), Sam Jones (b), Art Taylor (dr) - Rudy Van Gelder Studio, Hackensack, NJ, 31 mai 1959

L'un des grands disques dans la période Hard-Bop du trompettiste Donald Byrd avant qu'il ne dérive vers la musique soul et funky. En sextet, avec deux saxophonistes en ligne dont un baryton, sa tonalité claire et son attaque franche font merveille. Son interprétation de Witchcraft (un standard de Cy Coleman qu'interpréta Frank Sinatra) est un grand moment de Hard-Bop félin décliné tout en souplesse sur un tempo moyen. [ Byrd In Hand ]


Jackie McLean : Capuchin Swing



LP Blue Note BLP 4038

Blue Mitchell (tp), Jackie McLean (as), Walter Bishop Jr.(p), Paul Chambers(b), Art Taylor (dr) - Rudy Van Gelder Studio, Englewood Cliffs, NJ, April 17, 1960

Sa sonorité tranchante, son phrasé nerveux avec des flots de notes lâchées en cascade et son approche rythmique intense ont fait de Jackie McLean un saxophoniste alto immédiatement reconnaissable. Son souffle passionné se développera encore davantage sur les fantastiques albums avant-gardistes édités par Blue Note au milieu des années 60 (One Step Beyond, Destination Out, Action Action Action) mais cette session plus conventionnelle de 1960 n'en dégage pas moins une expressivité hors du commun. Ecoutez en priorité l'arrangement superbe du titre éponyme dédié au singe de la famille McLean ou le bouillant On The Lion en hommage à Alfred de Blue Note. Tout ici est joué avec la conviction inébranlable des plus grands créateurs du jazz. [ Capuchin Swing ]


Lee Morgan : Lee-Way



LP Blue Note 4034

Lee Morgan (tp), Jackie McLean (as), Bobby Timmons (p) Paul Chambers (b), Art Blakey (dr) - Rudy Van Gelder Studio, Englewood Cliffs, NJ, 28 avril 1960

Il aurait été beaucoup plus logique de conseiller le formidable The Sidewinder plutôt que cette obscure session Blue Note mais qu'on ne se méprenne pas : Lee-Way est tout aussi passionnant. En plus, Morgan y est secondé par l'altoiste Jackie McLean dont le jeu fulgurant est la réponse parfaite aux solos virtuoses et puissamment cuivrés du brilliant trompettiste. Laissez-vous submerger par le groove intense de The Lion And The Wolf, l'unique composition de Morgan écrite en hommage aux deux célèbres créateurs du label Blue Note et prêtez aussi, sur le même titre, une oreille attentive au solo de piano relax de Bobby Timmons qui vient nuancer le discours fiévreux des deux souffleurs. [ Lee-Way ]


Freddie Hubbard : Open Sesame



LP Blue Note 4040

Freddie Hubbard (tp), Tina Brooks (ts), McCoy Tyner (p), Sam Jones (b), Clifford Jarvis (d) - Rudy Van Gelder Studio, Englewood Cliffs, NJ, 19 juin 1960

Open Sesame est le premier disque de Freddie Hubbard enregistré sous son nom et c'est un coup de maître. Dans la ligne de Clifford Brown et de Lee morgan, ce trompettiste de 22 ans, magnifiquement secondé par Tina Brooks et McCoy Tyner, entame ici une fulgurante ascension vers la célébrité. Que ce soit sur un groove en mineur directement inspiré par Horace Silver (Open Sesame) ou sur le brûlant Hub's Nub composé par le trompettiste lui-même, Hubbard s'impose illico comme l'un des plus flamboyants trompettistes du Hard-Bop. [ Open Sesame ]


Kenny Dorham : Whistle Stop



LP Blue Note 4063

Kenny Dorham(tp), Hank Mobley(ts), Kenny Drew (p), Paul Chambers(b), Philly Joe Jones (dr) - Rudy Van Gelder Studio, Englewood Cliffs, NJ, 15 janvier 1961

Non seulement, Kenny Dorham est un trompettiste très compétent, autrefois membre du quintet de Charlie Parker (dans les 40's) et des Jazz Messengers (dans les 50's), mais il est aussi un excellent compositeur comme en témoigne les 7 titres de cet album, tous de sa plume. Ecoutez le fabuleux Whistle Stop évoquant un train fonçant à toute allure avec le grand batteur Philly Joe Jones dans le rôle de la locomotive. Incroyable qu'avec un tel talent, Dorham soit resté dans l'ombre des autres trompettistes de Hard-Bop ! [ Whistle Stop ]


Hank Mobley : Workout



LP Blue Note 4080

Hank Mobley (ts), Wynton Kelly (p), Grant Green (g), Paul Chambers (b), Philly Joe Jones (dr) - Rudy Van Gelder Studio, Englewood Cliffs, NJ, 26 mars 1961

Workout est le plus connu des disques du saxophoniste ténor Hank Mobley que Miles Davis ne tenait pas en très grande estime. Certes, sa tonalité n'a ni la puissance d'un Coleman Hawkins ou d'un John Coltrane ni la douceur sucrée d'un Stan Getz mais Hank Mobley a du style et, en plus, c'est le sien propre. Au sein d'un quintet exceptionnel, il délivre ici quatre de ses composiitons plus un standard avec une déconcertante musicalité et surtout une approche moderne et individuelle quasiment inclassable qui explique largement pourquoi il est devenu la coqueluche des musiciens de Hard-Bop, quelle que soit la nature de leur projet. [ Workout ]


Art Blakey & The Jazz Messengers : Mosaic



LP Blue Note 4090

Freddie Hubbard (tp), Curtis Fuller (tb), Wayne Shorter (ts), Cedar Walton (p), Jymie Merritt (b), Art Blakey (dr) - Rudy Van Gelder Studio, Englewood Cliffs, NJ, 2 octobre 1961

La formation la plus emblématique du Hard-Bop a muté en un sextet avec trois souffleurs en ligne : trombone, trompette et sax ténor. Les possibilités harmoniques se sont du coup considérablement élargies même si, sur le fond, le caractère de la musique n'a guère changé. Car, si ce sextet s'est imposé avec une telle évidence, c'est surtout par la qualité des solistes impliqués : dans le genre, il n'y avait à l'époque rien de mieux que Curtis Fuller, Freddie Hubbard et Wayne Shorter pour porter aussi haut les idées et les couleurs du bouillonant leader qu'était le batteur Art Blakey. [ Mosaic ]


Joe Henderson : Page One



LP Blue Note 4140

Kenny Dorham (tp), Joe Henderson (ts), McCoy Tyner (p), Butch Warren (b), Pete LaRoca (dr) - Rudy Van Gelder Studio, Englewood Cliffs, NJ, 3 juin 1963

L’une des pochettes parmi les plus célèbres du label pour un disque qui ne l’est pas moins. Page One marque les débuts de Joe Henderson en leader et, déjà, le saxophoniste ténor ne se limite pas à un Hard-Bop pur et dur, adoucit son jeu musclé par des influences latines (Blue Bossa et Recorda Me) et trouve une voie personnelle sur son instrument alors dominé par des géants comme Sonny Rollins et John Coltrane. Il est ici efficacement secondé par le trompettiste Kenny Dorham, les deux souffleurs partageant une indubitable empathie l’un pour l’autre. C’est d’ailleurs Dorham lui-même qui s’est chargé d’écrire les notes de pochettes du LP original en ne tarissant pas d’éloges sur son nouveau protégé. Incontournable ! [ Page One ]


Grant Green : Idle Moments



LP Blue Note 4154

Joe Henderson (ts), Bobby Hutcherson (vib), Duke Pearson (p), Grant Green (g), Bob Cranshaw (b), Al Harewood (dr) - Rudy Van Gelder Studio, Englewood Cliffs, NJ, 4 novembre 1963

C'est le plus languissant et le plus accessible des disques présentés ici. Efficacement accompagné, le guitariste Grant Green donne sa vision d'un Hard-Bop atmosphérique et intimise, bourré de soul et de blues. Même le vibraphoniste Bobby Hutcherson, pourtant davantage connu pour ses idées avant-gardistes, se met au diapason du projet en concevant avec retenue des solos chauds et vibrants d'émotion. L'album s'appelle “Moments Oisifs” et n'aurait pu être mieux nommé. [ Idle Moments ]


Vous avez aimé cette page ? Faites le savoir sur mon livre d'or.

[ Index | CD base | Vision | Initiation | Europe | Belge | Blues | Sélection | Liens ]

[ Horace Silver et le Hard Bop ]

[ Les débuts de Horace Silver chez Blue Note (1962 - 1958) ]

[ Les faces du jazz : 1917 - 1950 ]

[ Louis Armstrong : 1925 - 1928 | Les Années 30 : Swing & Big Bands ]
[ Charles Mingus | Th. Monk | Charlie Parker | John Coltrane | Chet Baker ]

Retour à la page d'index
DragonJazz - cdjazz@dragonjazz.com