Spock's Beard : Discographie sélective


Retrouvez ces albums sur la boutique Prog de DragonJazz - rubrique : Prog symphonique



The Light
(Metal Blade) 1995
The Light Quatre titres seulement, des textes obscurs, une qualité de son imparfaite mais une musique brillante qui part dans toutes les directions : de Pink Floyd à Kansas en passant par Gentle Giant, les Beatles et Al Dimeola.

The Kindness Of Strangers
(Metal Blade) 1997
The Kindness Of Strangers Spock's Beard fait quelques concessions à la musique pop/rock classique et, du coup, The Kindness Of Strangers s'avère moins difficile à aborder que les précédents. D'un autre côté, le style du groupe s'affine et s'expurge d'une bonne partie de ses influences.

Day For Night
(InsideOut) 1999
Day For Night Avec ce quatrième disque en studio, le groupe paraît plus soudé que jamais et extirpe de son chapeau une quantité phénoménale de lapins... Heu ! Je veux dire que ces gars là sont capable de jouer n'importe quoi tout en restant crédible.

V
(InsideOut) 2000
V Le disque de la révélation pour beaucoup. Rien n'a pourtant fondamentalement changé sinon que le groupe est arrivé à maturité : tout est désormais poli et en place. Et comme il a aussi les moyens, la production est parfaite. Tout ceux qui ne connaissent pas encore Spock's Beard peuvent commencer ici.

Feel Euphoria
(InsideOut) 2003
Feel Euphoria Neal Morse parti, le groupe se recentre sur lui-même en dépêchant son batteur Nick D’Virgilio sur le devant de la scène. Feel Euphoria se révèle être un bon disque de rock un peu fourre-tout qui n’atteint ni la majesté de Snow ni le pouvoir attractif de V.

Gluttons for Punishment [Live]
(InsideOut) 2005
Live in 2005 - Gluttons for Punishment Le premier (double) compact live sans Neal Morse enregistré pendant la tournée européenne d'Octane avec Jimmy Keegan à la batterie. Axé essentiellement sur les deux derniers disques en studio, le répertoire reprend aussi quelques anciens titres comme The Light. Sans surprise mais impressionnant quand même.

Live [2 CD]
(InsideOut) 2008
Live [2 CD] Excellent concert enregistré dans son intégralité le 25 mai 2007 aux Pays-Bas. Spock’s Beard revisite toute son histoire y compris la première mouture du groupe, quand Neal Morse était encore aux commandes, mais en mettant quand même l’accent sur le dernier opus « SB » dont six morceaux figurent dans la set list. Nick D'Virgilio n’est peut-être pas un compositeur aussi doué que Morse mais c’est par contre un sacré showman et le groupe tout entier est techniquement au sommet de sa forme.

X
(Indépendant) 2008
X Préfinancé par les fans, ce Xème album en studio perpétue avec fraîcheur la mémoire d’un rock progressif symphonique à base de pop, de mélodies ciselées, de titres épiques et de claviers glorieux. Sans atteindre la grandeur de Snow, cette production se hisse au-delà de tout ce que le groupe a enregistré sans Neal Morse tandis que le long Jaws of Heaven, qui renvoie à V, s’inscrit d’emblée parmi les compositions les plus intrigantes et les plus belles jamais écrites par le groupe.

Brief Nocturnes And Dreamless Sleep
(InsideOut) 2013
Brief Nocturnes And Dreamless Sleep Nick D'Virgilio parti, le chanteur Ted Leonard (Enchant) et le batteur des tournées, Jimmy Keegan, font leur entrée en studio. Le ton se durcit tandis que la musique dérive vers un prog américain plus hard dont Enchant est d'ailleurs également l'un des chantres. Sinon, la musique reste d'une grande qualité même si le groupe a désormais du mal à surprendre en se contentant d'explorer un genre dans lequel il excelle depuis longtemps.

The First 20 Years [2 CD / 1 DVD]
(InsideOut) 2015
The First 20 Years Une superbe compilation en 2 CD incluant des titres remastérisés par Rich Mouser des 12 premiers albums en studio du groupe. Plus le bonus incontournable et déjà culte : le titre épique Falling For Forever de 20 minutes, écrit par Neal Morse, qui réunit tous les membres des versions passées et présente de Spock's Beard, Neal Morse et Nick D'Virgilio y compris. Quant au DVD, il présente le groupe live à Progfest '97 ainsi qu'en action pendant les sessions d'enregistrement de The Kindness Of Strangers. Excellent résumé de carrière pour ceux qui n'ont pas déjà tous les albums.

Beware Of Darkness
(Metal Blade) 1996
Beware Of Darkness Ryo Okumoto prend les commande de l'orgue Hammond et du mellotron. Neal morse se concentre sur le chant et le piano. Les mêmes influences persistent et il y a d'ailleurs un hommage à Gentle Giant avec Thoughts. Si les titres sont plus courts, la qualité de la musique reste la même.

The Beard Is Out There [live]
(Metal Blade) 1998
The Beard Is Out There [live] Une collection d'enregistrements réalisés en concert au cours du festival américain Progfest de 1995. Le répertoire comprend l'entièreté du disque The Light et Thoughts extrait de Beware Of Darkness. C'est la version européenne du CD Official Live Bootleg de 1996 avec un titre en bonus (Fire / Waste Away)

Don't Try This At Home [live]
(InsideOut) 2000
Don't Try This At Home [LIVE] Une sélection enregistrée en concert à Tilburg (Hollande) en septembre 1999. Le répertoire est cette fois tiré des deux albums en studio précédents. Le son manque de dynamique et les versions en studio sont meilleures. De plus, le CD ne fait que 50 minutes alors que la totalité du matériel enregistré est loin d'avoir été utilisé.

Snow
(InsideOut) 2002
Snow Le projet le plus ambitieux du groupe sous la forme d'un double album conceptuel : 26 titres pour raconter l'histoire d'un albinos aux pouvoirs mystiques. Snow est à Spock's Beard ce que The Lamb Lies Down On Broadway est à Genesis : un chef d'œuvre et le testament du groupe avant le départ de son mentor Neal Morse.

Octane
(InsideOut) 2005
Octane Il faut se faire une raison : la soif d'aventure s'est tarie. Mais, même si elle est conservatrice, la musique reste belle, plus puissante et moins dispersée que sur l'album précédent tandis que Nick D'Virgillio chante de mieux en mieux. Grandiose est A Flash Before My Eyes, une suite en sept parties qui domine le reste comme un monument de retro-prog.

Spock's Beard
(InsideOut) 2006
Spock's Beard On A Perfect Day, With Your Kiss et l’instrumental Skeletons At The Feast comptent parmi les meilleurs titres de l'après Morse mais le reste mouline avec beaucoup moins de panache et tombe même parfois dans une platitude atterrante pour des oreilles un rien progressives. Aaah, si seulement cet album de près de 78 minutes avait été plus court avec deux ou trois compositions mémorables en plus...

Live [DVD]
(InsideOut) 2008
Live [DVD] Le même concert filmé au Boerderij de Zoetermeer. Rien de plus musicalement que sur le CD sinon un incroyable son 5.1 Dolby Digital et des images qui témoignent d’un spectacle haut en couleurs donné devant un public nombreux et enthousiaste. Le seul bonus consiste en une galerie de photos retraçant l’histoire du groupe. On accordera quand même une petite préférence au DVD qui permet de s’immerger complètement dans l’une des performances parmi les plus excitantes de la scène progressive actuelle.

The X Tour - Live [2 CD]
(Mascot Records) 2012
The X Tour - Live Enregistré le 12 septembre 2010 en Californie pendant la tournée X de 2010, ce double CD présente l'intégralité de l'album X interprété au cours d'une première partie particulièrement énergique. Le second set comprend des extraits de Beware Of Darkness (1996), de Kindness Of Strangers (1997) et de Spock's Beard (2006) plus un duel de batterie et une démonstration de Ryo Okumoto sur ses claviers. Pour les fans du groupe, essentiellement...

The Oblivion Particle
(InsideOut) 2015
The Oblivion Particle L'arrivée récente de Ted Leonard, chantre du groupe Enchant, ne fait peut-être pas oublier Neal Morse ni son successeur Nick D'Virgilio, mais, sans révolutionner le département vocal, il faut avouer qu'il s'en tire fort bien comme il l'avait d'ailleurs déjà fait sur le disque précédent, Brief Nocturnes And Dreamless Sleep. Quand à la musique, elle s'inscrit efficacement dans la tradition de ce prog symphonique aux multiples rebondissements, à la fois complexe et accessible, mis au point il y a 20 années avec l'inégalable The Light. Bennett Built A Time Machine, chanté avec brio par le batteur Jimmy Keegan, est le grand moment de cet album.

Les discographies présentées ici ne sont pas exhaustives mais plutôt indicatives des disques à écouter en priorité pour suivre l’évolution d’un groupe. En particulier :
  • Le choix s’est porté de préférence sur les disques en studio plutôt que sur ceux enregistrés en concert, sauf s'il s'agit d'albums live approuvés par le groupe, documentant une période particulière et gravés avec une qualité sonore suffisante.
  • Certains disques en studio ne sont pas repris s’ils sont d’une qualité artistique nettement insuffisante par rapport à la moyenne de la discographie du groupe. C’est par exemple parfois le cas pour certains albums réalisés en vitesse pour terminer une obligation contractuelle avec une compagnie de disques.
  • Les compilations ne sont généralement pas reprises sauf cas exceptionnel où des versions alternatives et/ou des titres inédits ont été inclus.
  • Au moins un DVD du groupe, pour autant qu’il en existe, est ajouté à la discographie : ce nouveau support de plus en plus répandu permet en effet de se faire une bonne idée des prestations en concert et offre souvent en bonus des interviews et documentaires intéressants sur les musiciens et leur musique.
  • Les disques d’un groupe qui n’entrent plus dans la catégorie « Rock Progressif », par exemple suite à un changement de personnel ou d’orientation musicale, ne sont pas inclus. Ce qui ne signifie pas qu’il s’agit de « mauvais » disques mais seulement qu’ils ne s’évaluent pas selon le même référentiel.
  • Les disques pirates et autres bootlegs ainsi que les disques non commerciaux distribués confidentiellement via l’Internet ou un « fan club » ne sont pas repris.
Par ailleurs, les notes attribuées gardent toujours leur part de subjectivité et ne sauraient relever d’un jugement universel (voir à ce sujet l’essai sur les disques essentiels publié sur une autre page de ce site).


[ RP 1968-1980 | RP 1981-1990 | RP 1991-2000 | RP post 2000 | Art Progressif ]

Prog Rock StoryL'Art Progressif

Index Rock Progressif

Index Rock Progressif

PDL Home Page - pierre.dulieu@skynet.be