Transatlantic / Neal Morse : Discographie sélective


Retrouvez ces albums sur la boutique Prog de DragonJazz - rubrique : Prog symphonique



Transatlantic : SMPTe
(Inside Out) 2000
Transatlantic : SMPTe Ce super groupe est composé de Mike Portnoy (Dream Theater), Neal Morse (Spock's Beard), Roine Stolt (Flower Kings) et Peter Trewavas (Marillion). Si vous aimez ces quatre groupes plus Yes, Genesis, Pink Floyd et les Beatles, cet album de Prog épique et intense est une vraie bénédiction.

Transatlantic : Bridge Across Forever
(Inside Out) 2001
Transatlantic : Bridge Across Forever Rien n'a vraiment changé par rapport à SMTPe sauf que, cette fois, les quatre musiciens sont présents en même temps dans le studio. Du coup, le son est plus compact et la musique paraît dynamisée de l'intérieur. Sans être innovant, ce CD offre tout ce qui fait le charme et la force du Rock Progressif à la fois moderne et classique.

Transatlantic : Live In Europe [DVD]
(Inside Out) 2003
Transatlantic : Live In Europe [DVD] Enregistré à Tilburg (Hollande) le 12/11/2001, soit un jour après l'assaut sur les tours jumelles de N.Y., le premier DVD reprend tous les titres édités en compact. Le second disque comprend un documentaire, une galerie de photos et Shine On Your Crazy Diamond du Pink Floyd enregistré 10 mois plus tôt à L.A. L'image est loin d'être parfaite mais le son bénéficie du 5.1 Dolby Digital.

Transatlantic : The Whirlwind
(Metal Blade) 2009
Transatlantic : The Whirlwind The Whirlwind est un unique et immense titre épique qui frôle les 78 minutes, ce qui en fait l'une des plus longues compositions de rock jamais composées. L'oeuvre aurait pourtant gagné à être moins complaisante et plus compacte même si certaines des 12 sections sont de fabuleuses chansons alliant simplicité déconcertante et redoutable efficacité. A noter une excellente reprise de The Return Of The Giant Hogweed de Genesis sur le second compact de l'édition spéciale.

Transatlantic : Whirld Tour 2010 [2 DVD]
(InsideOut) 2010
Transatlantic : Whirld Tour 2010 [2 DVD] La même chose que le précédent mais avec les images. Le son est en 5.1 mais pas meilleur que celui en stéréo des compacts audio. Sur la scène étroite, les 4 musiciens plus Daniel Gildenlow (Pain Of Salvation) transmettent une énergie dévastatrice et font de ce concert exceptionnel un grand moment de prog complexe et pyrotechnique. Impressionnant ! Plein de bonus sur le DVD mais peu intéressants sinon une version de Return Of The Giant Hogweed (Genesis) interprétée avec Steve Hackett au festival High Voltage.

Transatlantic : Kaleidoscope
(InsideOut) 2014
Transatlantic : Kaleidoscope Après un Whirlwind complexe et puissant livré en un seul bloc sans compromission, le quartet est revenu à un répertoire plus accessible et plus conforme à celui des deux premiers disques (SMPTe et Bridge Across Forever). Affublé d'une pochette doucement hallucinatoire, Kaleidoscope, dont le nom pourrait renvoyer à son éclectisme musical, est un régal pour les oreilles qui incite vivement à retrouver Transatlantic sur scène.

Neal Morse
(Ear Candy) 1999
Neal Morse Plus Pop que Prog, ce disque est aussi plus accessible que ceux de Spock's Beard même si la connexion est évidente (notamment avec la suite épique A Whole 'Nother Trip). La qualité elle est toujours là et Neal Morse est omniprésent : il compose, chante et joue presque tout.

Neal Morse : Testimony
(Inside Out) 2003
Neal Morse : Testimony Après avoir quitté Spock's Beard pour vivre ses convictions religieuses, Neal revient avec un double album autobiographique rempli d'une musique aussi novatrice et glorieuse que celle de Snow. Testimony témoigne de beaucoup de choses mais surtout de l'incroyable talent de ce musicien exceptionnel.

Neal Morse : Testimony Live [DVD]
(Inside Out) 2004
Neal Morse : Testimony Live [DVD] Enregistrée en Hollande le 17/11/2003, cette version live de Testimony, avec e.a. Randy George (b) et M. Portnoy (dr), est une réussite. Le second DVD offre, en plus de l'incontournable documentaire amateur, trois reprises en harmonie avec le reste : We All Need Some Light et Stranger In Your Soul de Transatlantic et The Light de Spock's Beard. Indispensable malgré l'absence d'un son Dolby surround 5.1

Neal Morse : Sola Scriptura
(Inside Out) 2007
Neal Morse : Sola Scriptura Ce quatrième opus "religieux" est tout aussi réussi que les précédents. Plus sombre et violent, il raconte en une ballade et 3 titres épiques l'avènement du protestantisme à travers la théologie du moine augustin Martin Luther. La présence sur quelques titres du guitariste virtuose Paul Gilbert (Mr. Big) renforce encore le côté Hard de ce Rock symphonique rutilant.

Neal Morse : Lifeline
(Radiant Records) 2008
Neal Morse : Lifeline Avec ce septième album en studio, Neal Morse, Mike Portnoy et Randy Georges continuent de promouvoir le message chrétien à travers leur rock progressif symphonique habituel. La musique est toujours aussi grandiose et magnifiquement arrangée mais, sans véritable surprise à la clé, l'intérêt s'émousse et on ne peut s'empêcher de penser qu'on vient d'entrer dans l'impasse.

Neal Morse : So Many Roads [3 CD]
(InsideOut) 2010.
Neal Morse : So Many Roads [3 CD] Plus de 3h30 de musique enregistrée lors de concerts donnés en 2008 aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne. Les noms des musiciens, tous européens, sont inconnus mais compétents. Les 3 CD parcourent l'oeuvre de Morse en Solo mais aussi celle de Spock's Beard et de Transatlantic (avec Stranger In Your Soul enchaîné à Bridge Across Forever qui constitue le clou du spectacle). Généreux et bien produit, So Many Roads est un bon résumé en live de la carrière de Neal Morse mais, bon, on frôle quand même l'overdose.

Neal Morse : Testimony 2 Live in L.A. [3 CD / 2 DVD]
(Radiant Records) 2011.
Neal Morse : Testimony 2 Live in L.A. Un autre document fleuve en 3 CD audio et 2 DVD enregistré à Los Angeles pendant la tournée mondiale Testimony 2 de 2011 avec Mike Portnoy et Randy George. Authenticité et vitalité sont les maîtres mots de ce spectacle hors normes de 3 heures. En plus, on à droit à du footage sur la réunion émotionnelle de Morse avec son ancien groupe Spock's Beard lors du concert donné à Londres dans le cadre du High Voltage Festival de juillet 2011. On ne peut que plier le genou devant un tel assaut.

Neal Morse : Morsefest 2014 [2 DVD / 4 CD]
(Radiant Records) 2015.
Neal Morse : Morsefest 2014 Un show de 5 heures filmé à Nashville incluant les albums One et Testimony dans leur intégralité plus quelques titres de Spock's Beard et Transatlantic. Mike Portnoy et Randy George sont à bord en plus d'autres musiciens, des cuivres, cordes et percussions diverses. Et Rich Mouser qui assura le mixage des albums originaux est derrière la console. Autant dire que le rendu est aussi ambitieux que somptueux. L'expérience fut tellement concluante que Morse la renouvela en 2015 avec deux autres productions : Question Mark et Sola Scriptura.

Transatlantic : Live In America
(Inside Out) 2001
Transatlantic : Live In America Forcément redondant avec l'album studio mais Transatlantic en profite pour payer son tribut à Genesis (Watcher Of The Skies), aux Beatles (Magical Mystery Tour / Strawberry Fields Forever) et aux quatre groupes dont ses membres sont issus. Pour les aficionados, ce double CD est indispensable. Pour les autres, pas vraiment !

Transatlantic : Live In Europe
(Inside Out) 2003
Transatlantic : Live In Europe Transatlantic revisite sur ce double CD live trois titres du premier album en studio et trois du second tout en continuant de faire référence aux Beatles en incluant cette fois des passages d'Abbey Road à leur propre Suite Charlotte Pike. Toutefois, comme ce concert est depuis sorti en DVD, mieux vaut opter pour ce nouveau support.

Transatlantic : Building the Bridge/Live In America [DVD]
(Metal Blade) 2006
Transatlantic : Building the Bridge Ce DVD compile deux vidéos complètement différentes. La première, intitulée Building the Bridge, consiste en l’analyse, titre par titre, de l’excellent Bridge Across Forever et de leur reprise de Shine On You Crazy Diamond du Pink Floyd. La seconde est la version intégrale en images du concert de l’album Live In America. Le groupe y interprète un mélange de reprise et de morceaux extraits de SMPTe. Le son est bon mais les images pas terribles si bien que, compte tenu de l’actuelle pléthore de DVD de Transatlantic disponibles sur le marché, ce DVD peut être laissé aux inconditionnels du groupe.

Transatlantic : Whirld Tour 2010 [3 CD]
(InsideOut) 2010
Transatlantic : Whirld Tour 2010 [3 CD] Enregistré au Shepherd's Bush Empire à Londres le 21 mai 2010, ce concert monumental est rendu dans son intégralité sur 3 CD. Le premier est consacré au titre fleuve du dernier album (The Whirlwind) et les deux autres à d'anciennes compositions épiques extraites des deux disques précédents (All Of The Above, We All Need Some Light, Duel With The Devil, Bridge Across Forever et Stranger In Your Soul). Au total, 3 heures de musique rendue avec une énergie phénoménale et un son massif. Mieux vaut être en pleine forme avant d'attaquer un tel marathon musical.

Transatlantic : More Never Is Enough [3 CD/2 DVD]
(InsideOut) 2012
Transatlantic : More Never Is Enough Après le volumineux objet qu’était The Whirld Tour, on a du mal à saisir la finalité de ce nouveau coffret qui documente la même tournée de 2010 et reprend les mêmes morceaux dans un spectacle similaires de 3 heures (cette fois à Manchester pour les CD et Tilburg pour les DVD). Bien sûr, les shows sont brillants mais les deux coffrets sont redondants et l’acquisition d’un seul suffira : on recommandera celui-ci parce qu’il offre 2 concerts différents dans leur intégralité alors que Whirld Tour reprenait le même concert sur le DVD que sur le CD.

Transatlantic : KaLIVEoscope [3 CD / 1 DVD]
(InsideOut) 2014
Transatlantic : KaLIVEoscope [3 CD / 1 DVD] Le compagnon indispensable de la tournées mondiale Kaleidoscope 2014. Le digipack de l'édition spéciale contient 3 CD reprenant l'intégralité du show donné au Tilburg et 1 DVD consacré au show donné à Cologne.

Neal Morse : It's Not Too Late
(Ear Candy) 2001
Neal Morse : It's Not Too Late Morse persiste dans la même veine que le disque précédent en composant et en interprétant 13 chansons concises et mélodiques plus Pop que Progressives et qui couvrent une large variété de styles. Rien à reprocher en somme même si l'on était enclin à espérer plus.

Neal Morse : One
(Inside Out) 2004
Neal Morse : One Ce second sermon est une totale réussite et l'un des meilleurs disques de Prog de l'année. Rarement le jeu progressif, consistant à réaliser un équilibre sonore parfait à partir de toutes les musiques possibles, n'aura atteint un tel sommet.

Neal Morse : ?
(Metal Blade) 2005.
Neal Morse : ? Avec une unique suite dédiée à l'exploration du mystère divin, cet album est surtout une quintessence du Rock Progressif moderne. Morse s'y fait assister par une liste impressionnante d'invités parmi lesquels Mike Portnoy, Jordan Rudess, son frère Alan Morse, Roine Stolt et même Steve Hackett. A peine sorti et déjà légendaire !

Neal Morse : ? Live [2 CD]
(Radiant Records) 2008.
Neal Morse : ? Live [2 CD] Enregistré à Berlin en juillet 2006, ce double CD présente Morse entouré d'une formation de musiciens hollandais. Le répertoire se compose de ? en entier sur le CD 1 et d'extraits de One, de SMPTe (Transatlantic) et de Snow (Spock's Beard) sur le CD 2. Malgré l'absence de Mike Portnoy et autres vedettes, le groupe délivre une prestation de haut vol et, si la pochette fait dans la simplicité, la production est par contre remarquable.

Neal Morse : Sola Scriptura and Beyond [2 DVD]
(Radiant Records) 2008.
Neal Morse : Sola Scriptura and Beyond [2 DVD] Second DVD live de Neal Morse enregistré le 26 mai 2007 à Zoetermeer, aux Pays-Bas, avec de jeunes accompagnateurs européens. Basé sur l'album Sola Scriptura, le répertoire revisite aussi d'autres titres extraits de l'oeuvre de Morse en solo (Testimony et Question Mark), de Transatlantic (We All Need Some Light) et de Spock's Beard (Wind At My Back). Le second DVD offre des bonus dont un concert Question Mark Live enregistré à Berlin en juillet 2006. Encore une fois, le prolifique et enthousiaste Neal Morse délivre une musique généreuse et spectaculaire. Dommage que le son Dolby Digital 2.0 Stereo ne soit pas en 5.1.

Testimony 2 [2 CD]
(InsideOut) 2011.
Testimony 2 [2 CD] Intarissable Neal Morse. Le voilà de retour avec un nouveau sermon en forme de séquelle а son célèbre Testimony. Et c'est une nouvelle plongée dans les souvenirs du chanteur toujours aidé par ses fidèles Mike Portnoy (dr) et Randy George (b) mais aussi par ses anciens acolytes de Spock's Beard (Nick D'Virgilio, Alan Morse, Dave Meros). Les titres épiques se succèdent avec leur qualité habituelle et un surcroît d'émotion dû а la sincérité des témoignages abordés. Ce compact coïncide avec la sortie de l'autobiographie de Morse mais ici, il y a en plus sa musique triomphante.

Neal Morse : Momentum
(InsideOut) 2012.
Neal Morse : Momentum Après Testimony 2 et sa tournée triomphale, Neal Morse veut rebondir dans son élan créatif (momentum) et enregistrer un nouvel album en studio. Mike Portnoy et Randy George sont appelés au créneau et c'est reparti pour six nouvelles chansons dont une glorieuse pièce épique en 6 sections de plus de trente minutes (World Without End). Et c'est vrai que Morse est en forme : son prog spirituel est toujours aussi intense et complexe même si l'album a été écrit dans l'urgence en deux semaines seulement.

Neal Morse : The Similitude Of A Dream [2 CD]
(Radiant Records) 2016.
Neal Morse : The Similitude Of A Dream
Date de sortie : 11 novembre 2016


Les discographies présentées ici ne sont pas exhaustives mais plutôt indicatives des disques à écouter en priorité pour suivre l'évolution d'un groupe. En particulier :
  • Le choix s'est porté de préférence sur les disques en studio plutôt que sur ceux enregistrés en concert, sauf s'il s'agit d'albums live approuvés par le groupe, documentant une période particulière et gravés avec une qualité sonore suffisante.
  • Certains disques en studio ne sont pas repris s'ils sont d'une qualité artistique nettement insuffisante par rapport à la moyenne de la discographie du groupe. C'est par exemple parfois le cas pour certains albums réalisés en vitesse pour terminer une obligation contractuelle avec une compagnie de disques.
  • Les compilations ne sont généralement pas reprises sauf cas exceptionnel où des versions alternatives et/ou des titres inédits ont été inclus.
  • Au moins un DVD du groupe, pour autant qu'il en existe, est ajouté à la discographie : ce nouveau support de plus en plus répandu permet en effet de se faire une bonne idée des prestations en concert et offre souvent en bonus des interviews et documentaires intéressants sur les musiciens et leur musique.
  • Les disques d'un groupe qui n'entrent plus dans la catégorie « Rock Progressif », par exemple suite à un changement de personnel ou d'orientation musicale, ne sont pas inclus. Ce qui ne signifie pas qu'il s'agit de « mauvais » disques mais seulement qu'ils ne s'évaluent pas selon le même référentiel.
  • Les disques pirates et autres bootlegs ainsi que les disques non commerciaux distribués confidentiellement via l'Internet ou un « fan club » ne sont pas repris.
Par ailleurs, les notes attribuées gardent toujours leur part de subjectivité et ne sauraient relever d'un jugement universel (voir à ce sujet l'essai sur les disques essentiels publié sur une autre page de ce site).


[ RP 1968-1980 | RP 1981-1990 | RP 1991-2000 | RP post 2000 | Art Progressif ]

Prog Rock StoryL'Art Progressif

Index Rock Progressif

Index Rock Progressif

PDL Home Page - pierre.dulieu@skynet.be